Mediaterre

Semaine québécoise de réduction des déchets : il faut s'attaquer à l'économie



  • Du 20 au 28 octobre prochain aura lieu la 18e édition de la Semaine québécoise de réduction des déchets. Organisé à travers le Québec, cet évènement dont le thème est « consommer autrement » relance la discussion sur le thème de l’économie afin de réduire à la source la production de biens qui deviendront plus tard des déchets.

    « Nous ne pouvons plus penser à la sauvegarde de l’environnement sans repenser nos systèmes économiques, nos manières de consommer », peut-on lire dans le communiqué de l’événement.

    Organisée par Zéro Déchet Québec, la semaine thématique vise cette année à sensibiliser la population à la limitation des ressources naturelles, au lien entre les activités productives et économiques de l’Homme et la dégradation de l’environnement, mais aussi à la facture économique des dégâts et dommages causés par les changements climatiques.

    Des activités toute la semaine 
    Dès lundi prochain, des jeunes seront invités à participer au défi de la réduction à travers la réalisation d’activités au sein des établissements scolaires. Il en va de même pour les entreprises, les municipalités et les citoyens qui sont eux aussi invités à développer de nouvelles initiatives de réduction au cœur de leurs activités quotidiennes.

    « Réduire à la source, partager et échanger nos biens, privilégier les achats locaux et responsables sont quelques-unes des stratégies qui existent pour se mettre en marche, individuellement et collectivement afin d’atteindre notre objectif d’un Québec sans gaspillage » affirme Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.
    Des outils sont offerts aux citoyens sur le site Internet de la Semaine québécoise de réduction des déchets afin de les aider à souscrire au mode « zéro-déchet », que ce soit pour la semaine ou de manière permanente.

    La production de déchets mondiale augmente 

    Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, la production mondiale de déchets augmentera de 70 % d’ici 2050, en raison de l’urbanisation rapide et de la croissance démographique. La quantité de déchets produits chaque année dans le monde devrait grimper à 3,4 milliards de tonnes au cours des trois prochaines décennies, contre 2,01 milliards en 2016.  

    Alors que les pays à revenu élevé ne rassemblent que 16 % de la population mondiale, ils génèrent plus d’un tiers (34 %) des déchets de la planète, indique le rapport qui dresse un état des lieux mondial et régional de la situation.

    (Source : SQRD et Banque mondiale)

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0