Mediaterre
   

Tourisme Durable: un extrait des travaux entrepris par GIDD sous les ondes de la RNH



  • Tourisme Durable: un extrait des travaux entrepris par GIDD sous les ondes de la RNH

    Le Groupe d’Intervention pour le Développement Durable (GIDD) sous les ondes de la Radio Nationale d’Haïti (RNH) a eu l’occasion de présenter un extrait des travaux réalisés et des engagements pris dans la promotion d’une autre forme de Tourisme en Haïti, à savoir le Tourisme Durable. 

    Intervenant en date du 14 octobre 2017 dans la rubrique «Envite jounen an» de l’émission baptisée «Ann pale touris» animée par Godson LUBRUN sous l’initiative du Ministère du Tourisme et des Industries Créatives (MTIC), les deux Acteurs Responsables du GIDD présents ont exposé la place du Tourisme Durable dans l’implication dudit groupe depuis sa création en avril 2015, comme organisation de la société civile haïtienne qui fait appel à un changement de comportement dans ses formes de vulgarisation, de partage de connaissances et pratiques nécessaires pour arriver ensemble et solidairement à un monde meilleur.

    Dans l’émission «Ann pale touris», la causerie sur le tourisme est considérée comme une parole au cœur du développement. D’une durée de soixante (60) minutes, cette émission traite quatre (4) rubriques. Il s’agit premièrement de la rubrique «Enfo touris» dans laquelle Marie Sabrina AIMÉ présente des actualités en rapport au secteur touristique; deuxièmement de la rubrique «destination» surnommée «kite m mennen ou» présentée par Marie Brunette BRUTUS, un endroit du pays se passe toujours de présentation pour exposer ses potentiels touristiques; troisièmement de la rubrique «Ayiti » ayant pour présentateur Joseph Daniel DUVERSEAU qui fait ressortir continuellement un aspect de la culture haïtienne; quatrièmement et en dernier lieu la rubrique «Envite jounen an» permet à Godson, l’animateur de la présente émission de recevoir des gens évoluant dans le secteur du tourisme et d’autres secteurs important dans l’activité touristique afin d’exposer leurs contributions, leurs idées, leurs projets, … utiles au développement d’un pôle touristique en Haïti.

    Dans cette dernière rubrique, la présence du GIDD a permis au grand public (auditeurs et auditrices de la RNH en particulier) d’écouter non seulement les activités effectuées par des engagés qui croient que le tourisme durable, sous toutes ses formes et appellations, orienté par les principes du développement durable mérite d’être une réalité pour Haïti. En dépit qu’il reste jusqu’à date un projet permettant à Haïti de passer graduellement du tourisme de masse au tourisme respectueux. Ceci est tellement possible puisque dans le milieu haïtien, il existe un très grand nombre de valeurs répondant aux besoins de décollage du tourisme durable. Certains endroits de l’espace haïtien continuent  à offrir aux touristes l’occasion de vivre des moments en contact direct avec le naturel. C’est ainsi que le GIDD dans ses travaux, réfléchit et veut avancer dans un projet qu’il place au portail de l’entrée au tourisme durable. Il est question de la mise en place d’un inventaire présentant des particularités propres au tourisme responsable existant dans une zone du pays. Ce qui donne l’occasion d’un premier côté de faire la promotion pour la zone choisie (La commune de La Vallée de Jacmel ou la quatrième section Fond Arabie de la commune de Petit-Goâve est ciblée) en la matière et d’un autre côté de stimuler nos décideurs afin qu’un dénombrement soit réalisé sur tout le territoire national favorable à la stimulation de nouvelles offre et demande dans le secteur en question.

    À ce projet, il faut  ajouter la volonté du GIDD pour continuer à partager, à échanger sous forme de séminaire et autres des modules de formations préparés et destinés aux professionnels, apprenants, travailleurs, entrepreneurs, … du tourisme.  Ce qui aura un impact considérable pour l’accroissement continu du nombre de gens du milieu haïtien avisés de cette forme touristique, particulièrement en cette année 2017 décrétée par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT): « l’année du tourisme Durable». Puisque cette façon de faire du tourisme est l’affaire de tous, donc un plus grand nombre concernés peut mieux aider le pays à répondre aux grands défis actuels et de demain.                    

     

    Abram BELIZAIRE,

    Professionnel en Sciences Humaines et Sociales, Responsable de Coordination du GIDD   

    (509) 38 19 50 20 / 33 18 43 57

    lebrama@hotmail.com / gi.developpementdurable@gmail.com

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0