Mediaterre
   

GIDD : l'esprit inconfinable et la journée de l'agriculture et du travail en Haïti



  • Dans le respect approfondi d’un nouveau besoin urgent de la planète terre, frappée depuis plusieurs mois par la pandémie COVID-19, le Groupe d’Intervention pour le Développement Durable (GIDD) a eu l’occasion de marquer la journée de l’agriculture et du travail de 2020 en Haïti.

    Pour marquer cette date, le GIDD part de ses sources de motivation tirées de son engagement dans la société civile haïtienne initié depuis 2015, en passant par l’urgence environnementale, qui représente un feu rouge dans la construction du chemin de développement durable (devlopman tout bon) en Haïti pour arriver à la pandémie Coronavirus. Tenant compte d’une gestion catastrophique de cette maladie qui apparaissait dès l’annonce, des premiers cas de COVID-19 enregistrés dans le pays, du président Jovenel MOISE entassé au dos par des membres du gouvernement actuel, et les préoccupations liées à cette pandémie qui ont été totalement changé pour aboutir à la complexification de la volonté pour l’adoption de comportements responsables impliquant la présente maladie.

    Dans la force de l’esprit inconfinable, des Acteurs Responsables du GIDD ont fait preuve de la liberté de la pensée pour alimenter des travaux d’urgences d’hier, d’aujourd’hui et pour demain au besoin de la terre et du milieu haïtien en particulier. Ainsi, un moment de réflexion s’est tenu autour du travail comme facteur de développement réel local.

    En Haïti, de nombreux travailleurs qui alimentent positivement les divers secteurs de la vie, et que leurs activités servent de béquilles aux handicaps de ces derniers, sont restés quasi totalement méconnus, idem pour leurs réalisations. Pour sa part dans la construction du chemin de « devlopman tout bon », le GIDD a statué son moment de réflexion du 1er mai 2020 sur la globalité de son projet titré : « À LA RENCONTRE DES ACTEURS DE DEVELOPPEMENT ». Il s’agit de constituer un répertoire d’acteurs et d’initiatives de développement local à travers des rencontres et causeries qui seront réalisées avec des gens louables sur leurs activités, et d’autres méritoires aussi, pouvant servir de modèle à encourager et/ou à promouvoir au besoin de développement du pays. Ces rencontres et causeries seront enregistrées pour leurs diffusions, par numéro, sous forme d’émissions radio télédiffusées. Avec le présent projet rendu public, le GIDD croit que sa mise en place qui est une occasion favorable pour arriver à connecter des bienfaiteurs d’Haïti et des bienfaits (gens et réalisations susmentionnés) et favoriseront certainement le lancement de son évènement annuel baptisé « SOMMET SUR LE DEVELOPPEMENT D’HAÏTI »        

    Toujours dans l’esprit inconfinable, l’hypothèse de la gestion catastrophique de la pandémie actuelle est sans nulle doute prouvée en Haïti. La volonté populaire haïtienne pour se protéger face au COVID-19 en adoptant de comportement responsable s’est déroutée, depuis les premiers propos du Président de la République sur des cas confirmés de ladite maladie au niveau du pays, pour renforcer sa rébellion face à un État démoniaque pour certains et un État ruiné pour d’autres qui en général nécessite de changer. Entre temps, comment les acteurs de la société civile haïtienne peuvent et doivent intervenir pour aider à limiter les possibles dégâts du virus en question sans obstruer cette rébellion qui tente à mettre l’Etat dans la sépulture ?  D’où le centre d’intérêt pour l’orientation de la capacité action du GIDD face au COVID-19

    Abram BELIZAIRE

    Professionnel en Sciences Humaines et Sociales

    Responsable de Coordination du GIDD

    lebrama@hotmail.com

    50938195020

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0