Mediaterre
   

NÉGOCIATIONS INTERNATIONALES SUR LE CLIMAT: LE MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT PRÉPARE HAÏTI POUR UNE MEILLEURE PARTICIPATION.



  • Le Ministère de l'Environnement (MDE) à travers la Direction des Changements Climatiques (DCC) a organisé, les 30 et 31 juillet 2019, un atelier de formation sur le renforcement des capacités d’Haïti en vue d’une meilleure participation aux négociations internationales sur le climat. Cette activité, déroulée à la Salle de Conférence du Ministère, a réuni plus d’une trentaine de cadres de la fonction publique, d’institutions privées et d’organisations de la société civile. Animé par Monsieur Kenel Délusca, consultant à ladite Direction, cet atelier de deux jours a eu comme principal objectif de fournir aux participants les informations de base pouvant faciliter leur compréhension de la dynamique des négociations internationales sur le climat.

    Réalisé dans le cadre du micro-projet financé par le GEF et mis en œuvre sous la supervision d’ONU-Environnement, cet atelier portait sur les instruments multilatéraux en matière de changements climatiques, notamment la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et l’Accord de Paris. Intervenant en la circonstance, le Ministre de l'Environnement, M.Joseph JOUTHE a mis l'accent sur l'importance d'une bonne gestion de l'environnement dans le processus de développement du pays. "Aujourd'hui plus que jamais, il est urgent que toutes les forces vives de la nation conjuguent leurs efforts, en vue de la réhabilitation de l’environnement ; incontournable dans le relèvement socio-économique du pays, a soutenu le Ministre. Monsieur James CADET, Directeur des changements climatiques au sein du MDE, de son côté, a profité de cette occasion pour apporter des précisions sur la nécessité d’une bonne préparation avant la participation du pays à la prochaine COP. « Les négociations internationales sur les changements climatiques se sont complexifiées au fil du temps. En tant que chef de file en matière de la coordination des actions nationales de lutte contre les changements climatiques, le MDE veut se mettre au pas en vue de faciliter participation effective et efficace du pays aux prochaines négociations internationales sur le climat », a-t-il déclaré.
    Par ailleurs, l’intervenant principal, Dr. Kénel Délusca a avancé que la participation aux négociations internationales sur le climat est un processus consommateur de temps et de moyens. Toutefois, ce dernier se révèle très important surtout pour un Petit Etat Insulaire (PEI) comme Haïti qui est très exposé aux aléas climatiques.

    A titre de rappel:

    Les négociations internationales sur le climat se situent dans un long processus, démarré avec la Conférence fondatrice de Rio en 1992 puis la COP1 de Berlin en 1995. Lors du sommet de Rio, 154 États, reconnaissant l’existence d’un changement climatique d’origine humaine, ont décidé de joindre leurs efforts pour limiter le réchauffement global. Ainsi est née la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et son organe de prise de décision, la Conférence des Parties (COP). Réunissant chaque année les représentants de chaque pays signataire de la CCNUCC, soit 196 États, plus l’Union européenne, les COP permettent de faire le point sur l’application de la Convention, de préciser la mise en œuvre des décisions et négocier de nouveaux engagements avec des objectifs communs ou individuels.

    Source :

    https://mde.gouv.ht/index.php/fr/nos-publications/our-publications/97-negociations-internationales-sur-le-climat-le-ministere-de-l-environnement-prepare-haiti-pour-une-meilleure-participation

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0