Mediaterre
   

Perspectives mondiales pour les EnR par l'IRENA



  • Un communiqué de presse de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) en date du 20 avril 2020, relate que la transformation énergétique par les énergies renouvelables pourrait constituer une piste pour atteindre les objectifs climatiques internationaux. En effet, l’IRENA a publié ce jour son rapport concernant les Perspectives mondiale pour les énergies renouvelables. Cette première piste solliciterait en parallèle, la création de millions d’emplois et une stimulation de la croissance économique. Également, cela pourrait contribuer à l’amélioration du bien-être des individus d’ici 2050.

    En somme, selon le communiqué, les premières perspectives détaillent que la décarbonisation du système énergétique serait capable de contribuer à la récupération à court terme. De plus, cela contribuerait à la création d’économies et de sociétés résilientes et inclusives, comme l’évoque le communiqué de presse.

    Une stratégie de décarbonisation pourrait engendrer des investissements très importants, de l’ordre de 130 000 milliards de dollars, mais les bénéfices socio-économiques seraient au rendez-vous. Ci-joint, quelques chiffres partagés par le communiqué suite à une transformation du système énergétique, d’ici 2050 :

    - Augmentation des gains cumulés mondiaux en termes de PIB de 98 000 milliards de dollars par rapport aux plans actuels ;

    - Augmentation du nombre d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables pour atteindre 42 millions d’emplois (4 fois plus qu’aujourd’hui) ;

    - Augmentation du nombre d’emplois dans le domaine de l’efficacité énergétique pour atteindre 21 millions d’emplois et 15 millions d’emplois dans la flexibilité du système ;

    Francesco La Camera, Directeur général de l'IRENA, a évoqué : « La dure tâche des gouvernements consiste à maîtriser l'urgence sanitaire tout en introduisant des mesures de relance et stimuli de grande envergure. La crise a mis en évidence les profondes vulnérabilités du système actuel. Les Perspectives de l'IRENA montrent les voies à suivre pour construire des économies plus durables, équitables et résilientes, en alignant les efforts de récupération à court terme sur les objectifs à moyen et long terme de l'Accord de Paris et du Programme de développement durable des Nations Unies. »

    En effet, le rapport expose les éléments constitutifs du système énergétique et les cadres politiques et stratégies d’investissement pour la gestion de la transition :

    - Recherche de solutions qui viseraient à réduire les émissions mondiales de CO2 d’au moins 70% d’ici 2050 ;

    - Une nouvelle approche basée sur la décarbonisation approfondie indique une voie pour atteindre zéro émission nette et même, zéro émission ;

    - Remplacer les combustibles fossiles et réduire les émissions dans l’industrie lourde et les secteurs difficile à décarboniser en s’appuyant sur cinq piliers technologiques (hydrogène vert, expansion de l’électrification des utilisations finales).

    - Les économies réalisées seraient 8 fois plus élevées que les coûts, ce qui rentabiliserait les investissements sobres en carbone ;

    L’IRENA est partenaire de la Plateforme d’investissement pour le climat et proposera une action collaborative pour aider les pays.

    A savoir, l’IRENA est une agence intergouvernementale pour la transformation énergétique. Elle accompagne les pays dans la transition vers les énergies renouvelables.

    Pour consulter le document « Perspectives mondiales pour les énergies renouvelables »

    Pour lire les conclusions clés du rapport

    Pour consulter la déclaration du Directeur Général

    Pour en savoir plus sur la Plateforme d’investissement pour le climat

    Source de l’information : communiqué de presse de l’IRENA ; Illustration : Pixabay

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0