Mediaterre
   

Europe/ ACP déclaration commune en faveur d'un programme global de développement post 2015



  • «Aujourd’hui, le Conseil conjoint des ministres des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et des États membres de l’UE s'est mis d’accord sur une déclaration commune en faveur d’un programme global de développement pour la période postérieure à 2015, soit après la date limite des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Nous sommes extrêmement heureux de cette déclaration, qui rassemble 79 pays ACP et les 28 États membres de l’UE. Elle montre que les points de vue et les positions concernant la stratégie post-2015 convergent et que nous sommes capables de faire bon usage de notre partenariat pour faire face aux problématiques mondiales.

    La déclaration d’aujourd’hui constitue l'amorce du dialogue à venir et, espérons-le, d'un partenariat plus intense au fur et à mesure que nous travaillerons sur le programme post-2015 au cours des prochains mois, jusqu’en septembre 2015. Ensemble, nous pouvons vraiment faire la différence et contribuer à dégager un consensus en faveur d’objectifs de développement durable qui soient ambitieux et posent de nouveaux jalons, aussi bien en matière d'éradication de la pauvreté que de développement durable.

    L’UE et les pays ACP s’accordent sur la nécessité de disposer d’un cadre universel, s'articulant autour d'un ensemble unique d'objectifs, tout en tenant compte de la situation, des capacités et des niveaux de développement différents de chaque pays. Le nouveau cadre devrait intégrer de manière équilibrée les trois dimensions du développement durable et porter notamment sur: des conditions de vie élémentaires afin d'assurer une vie digne pour tous; la promotion d'une croissance inclusive et durable; l'exploitation et la gestion durables des ressources naturelles; la bonne gouvernance, l'égalité et l'équité; des sociétés pacifiques et stables et une vie sans violence.

    Ainsi que le rappelle la déclaration d’aujourd’hui, les objectifs du millénaire pour le développement nous ont permis, depuis leur adoption en 2000, de réaliser des progrès sans précédent en matière de développement à travers le monde. Il est désormais admis que, pour la première fois, le monde dispose de la technologie et des ressources nécessaires pour éradiquer l’extrême pauvreté une fois pour toutes.

    Le programme pour l’après-2015 est une occasion unique d'en finir avec la pauvreté et de parvenir à un développement durable, pour la génération actuelle comme pour les générations à venir. Le chemin qui nous attend est encore long et il ne sera pas aisé, mais la déclaration d’aujourd’hui constitue un pas important dans la bonne direction.»

    Communiqué de presse

    [PROCESSODD]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0