Mediaterre
   

Transition numérique écologique : 25 propositions formulées et une feuille de route présentée au Gouvernement



  • Un communiqué de presse du Sénat, en date du 24 juin 2020, relate la proposition d’une feuille de route pour envisager un virage écologique des outils numériques.

    « Si rien n’est fait pour réduire son impact sur l’environnement, le numérique pourrait représenter près de 7 % des émissions de gaz à effet de serre de la France en 2040, soit une augmentation de 60 % par rapport à aujourd’hui. », le Sénat et la mission d’information relative à l’empreinte environnementale du numérique.

    Le communiqué de presse cite que la mission d’information a mené des travaux pendant six mois. Ci-joint, quelques chiffres donnés par la mission d’information et présentés dans le communiqué :

    -les terminaux sont à l’origine d’une très grande part des impacts environnementaux du numérique (81 %), plus encore qu’à l’échelle mondiale (63 % des gaz à effet de serre émis par le secteur selon le GreenIT.fr) ;

    -la fabrication et la distribution (la "phase amont") de ces terminaux utilisés en France sont responsables de 70 % de l’empreinte carbone totale du numérique en France, alors que cette proportion est de 40 % au niveau mondial.

    Guillaume Chevrollier, rapporteur de la mission, a déclaré : « À cet égard, la réduction de l’empreinte environnementale du numérique en France constitue également un acte de souveraineté économique ».

    Ainsi, la mission d’information a formulé 25 propositions pour envisager une transition numérique écologique. La feuille de route sera présentée au Gouvernement prochainement.

    Pour consulter le communiqué de presse en détail

    Pour consulter le rapport « Pour une transition numérique écologique »

    Pour consulter la synthèse du rapport

    Source de l’information : communiqué de presse du Sénat ; Illustration : Pixabay

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0