Mediaterre
   

La prévention des tsunamis inexistante dans l'Océan Indien



  • Le terrible bilan du séisme et des raz-de-marée qui ont suivi dimanche [26 décembre] aurait pu être limité si les pays les plus durement touchés avaient mis en place un système d'alerte comparable à celui fonctionnant dans l'océan Pacifique pour prévenir les habitants des côtes de l'arrivée des tsunamis, estiment les scientifiques.(...)

    Dans l'océan Indien, aucun système de prévention n'existe, et plusieurs des pays durement touchés dimanche, dont l'Inde et le Sri Lanka, ne font pas partie du réseau international [Groupe international de coordination pour le système d'alerte des tsunamis (ICGTWS)]. "C'est parce que les tsunamis sont beaucoup moins fréquents dans l'océan Indien", explique Charles McCreery, qui dirige le centre de prévention des tsunamis dans le Pacifique, installé près d'Honolulu, à Hawaï.

    "Ils n'avaient aucun capteur pour mesurer les vagues, et ils n'ont pas été prévenus", commente Waverly Person, géophysicien du Centre national d'information sismique américain, basé dans le Colorado.

    Même des pays comme la Thaïlande ou l'Indonésie, qui participent à la coordination internationale ne sont protégées que du côté du Pacifique. "Malheureusement, nous n'avons aucun équipement pour prévenir les tsunamis", a expliqué Budi Waluyo, un responsable de l'Agence indonésienne de météorologie et de géophysique. "Le instruments coûtent très chers et nous n'avons pas d'argent pour les acheter."

    Source : Liste de diffusion du réseau mondial d'information sur les petits États insulaires en développement SIDSNet et AP
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0