Mediaterre
   

Vu au Pakistan : changement climatique et sous-nutrition



  • Une publication d’Action contre la faim, en date du 25 mai 2020, relate les défis qu’affrontent le Pakistan face au changement climatique et à la sous-nutrition. D’après la publication, le Pakistan est l’un des plus grands producteurs mondiaux de céréales : riz et blés.

    Comme l’évoque la publication, la province de Sindh détient un taux de malnutrition de 45,5%. La sous-nutrition est en partie due à l’insécurité alimentaire, au manque d’accès aux services de santé et à un fort taux de pauvreté. Également, le Pakistan fait face au changement climatique avec notamment la baisse des précipitations et l’augmentation des vagues de chaleur. L’eau se fait rare et cela a des répercussions sur l’irrigation des cultures et les terres agricoles.

    « Près d’un pakistanais sur quatre, vit dans les régions exposées à la sécheresse », Action contre la faim

    Les régions touchées par la sécheresse et la faible ressource en eau impact la disponibilité de la nourriture et les denrées. Mais aussi, le pays est vulnérable face aux invasions de criquets avec notamment celle de 2019 (cultures et pâturages menacés). Cela représente une réelle menace pour l’agriculture.

    Cependant, la crise sanitaire du Covid-19 et les mesures de confinement pourraient venir renforcer les problèmes de santé (la sous-nutrition), maintien des activités agricoles et capacités de stockage, ainsi que la sécurité alimentaire.

    Pour consulter la publication

    Source de l’information : publication Action contre la faim ; Illustration : Pixabay

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0