Mediaterre

   

Le mois de novembre le plus chaud jamais observé


D'après le Centre national de données climatologiques de l'Administration américaine pour les océans et l'atmosphère (NOAA), la température moyenne mesurée en novembre 2013 à la surface des terres et des océans était la plus élevée pour un mois de novembre depuis le début des relevés, en 1880.

Selon Roshydromet, la Russie a connu son mois de novembre le plus chaud jamais observé. L'anomalie mensuelle moyenne était de presque 5ºC dans certaines régions de l'Oural, au sud de la Sibérie et dans le territoire de Khabarovsk. Sur les îles arctiques de la mer de Kara, la température mensuelle moyenne était de 8 à 9°C supérieure à la moyenne à long terme.

Selon la NOAA, la plupart des régions du globe ont connu des températures mensuelles plus chaudes que la moyenne: la majeure partie de l'Eurasie, le littoral africain, l'Amérique centrale, le centre de l'Amérique du Sud, certaines parties de l'océan Atlantique Nord, le sud-ouest de l'océan Pacifique et l'océan Indien.

Parallèlement, le nord de l'Australie, certaines régions d'Amérique du Nord, le sud-ouest du Groënland et les zones de l'océan Austral bordant l'Amérique du Sud ont été plus froids que la moyenne. Aucune région du globe n'a enregistré de record de froid.

Le résumé de la NOAA affirme qu'il s'agit du 37e mois de novembre consécutif et du 345e mois consécutif (soit plus de 28 ans) ayant enregistré une température globale supérieure à la moyenne du XXe siècle. Le dernier mois de novembre avec une température inférieure à la moyenne était le mois de novembre 1976 et la dernière température globale inférieure à la moyenne, tous mois confondus, a été mesurée au mois de février 1985.

L'OMM publiera début 2014 sa Déclaration annuelle sur l'état du climat mondial en 2013. Celle-ci se fonde principalement sur trois jeux de données complémentaires gérés par la NOAA, le Centre Hadley du Service météorologique national et le Service de recherche sur le climat de l'Université d'East Anglia, Royaume-Uni, et le Goddard Institute for Space Studies (GISS) de l'Administration américaine pour l'aéronautique et l'espace (NASA). Dans sa Déclaration provisoire publiée le 13 novembre, l'OMM a déclaré que 2013 était en voie de se classer parmi les dix années les plus chaudes jamais enregistrées.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0