Mediaterre

   

Les solutions contre l'assèchement du Lac Tchad revisitées


L’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’Agence Française de Développement (AFD), le Service de Coopération et d’Action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Cameroun ont organisé les 12, 13 et 14 juin 2014, une série de conférences de restitution des résultats de l’expertise sur le Lac Tchad. Ces conférences étaient données par Jacques Lemoalle, Chercheur Émérite à l’IRD par ailleurs président du collège des experts retenus pour cette étude.

Cette restitution a révélé que le lac Tchad et son devenir suscitent un intérêt international accru et de vives inquiétudes au regard de son assèchement permanent et progressif (du fait des phénomènes naturels, mais surtout anthropiques) dont les conséquences sont néfastes et à la limite irréversibles pour l’environnement, la biodiversité et les millions d’hommes qui en dépendent.

Cette recherche menée par un collège multidisciplinaire d’experts à parité Nord-Sud, est une initiative réalisée par l’IRD à la demande la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) sur financement du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM). Avec le concours de l’Université de Yaoundé, l’Institut Français de Yaoundé ainsi que l’Institut des Sciences Halieutiques (ISH) de Yabassi qui ont assuré la mobilisation du grand public, des enseignants-chercheurs et des étudiants pour toutes les séances de restitution.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0