Mediaterre

   

Accord de Paris : le president gabonais et la CEEAC plaident auprès des Usa


Une rencontre de haut niveau dédiée au lancement du « Pacte mondial pour l'environnement », sous l'égide de la France s'est tenue à New York, le 19 septembre 2017 en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. Le president gabonais y a pris la parole au nom de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), en présence d'autres chef d'Etats de la sous région. Il s'est engagé à une demarche de plaidoyer auprès des autorités americaines pour sauver l'Accord sur le climat de Paris. Le chef d'Etat gabonais tente également de rallier le maximum de leaders à cette cause.

Le président Bongo Ondimba appuie ainsi son homologue français, Emmanuel Macron a qui saisi l'opportunité de la tenue de la 72e Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies pour maintenir la pession sur l'administration de Donald Trump. Celle-ci remet en cause certaines dispositions de l'Accord de Paris, consécutif à la COP21, notamment les grands principes en matière d’environnement à l’instar de ceux du pollueur-payeur, la non-régression du droit, l’accès à la justice, le principe de réparation ou de celui de précaution.

En rappel, la 72e Assemblée générale annuelle des Nations unies, a pour thème : « Priorité à l'être humain: paix et vie décente pour tous sur la planète préservée ».

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0