Mediaterre

   

Campagne régionale GREENPEACE: les eaux du Congo à l'honneur


«Donner une chance aux forêts du bassin du Congo » tel est le thème choisi pour une campagne qui à débuté le jeudi 26 octobre 2017 dans la partie ouest de la république démocratique du Congo dans la province du Kongo central; animée par l’ONG régionale GREENPEACE qui milite entre autre pour la survie desdites forêts et de leur sauvegarde ; car celles-ci sont un précieux héritage planétaire.

Pour l’occasion, les eaux du Congo ont été honorées d’accueillir le navire MV ESPERANZA, symbole de l’identité mondiale de GREENPEACE. La responsable (pays) de la campagne forêt à GREENPEACE, Irène WABIWA BETOKO précise que ce bateau, le plus ancien dont il se sert pour mener des campagnes à travers la planète dans les endroits inaccessibles qu’on ne peut atteindre qu’au moyen d’un bateau, il est alors un outil de communication, car il est porteur des messages relatifs à l’impératif de conserver les forêts, de les protéger et de planter les arbres dans le bassin du Congo.

En outre, Irène WABIWA souligne que la tournée de ce navire met en exergue l’importance des forêts de la RDC et d’autres pays de la sous région où une crise de conscience du rôle que joue ces forêts dans la régulation du climat qui s’impose.

Stop au gaspillage forestier !

Quant au gouvernement congolais, le vice gouverneur de la province du Kongo central, Atou MATUBUANA relève quelques défis que font face ces dernières années les forêts du bassin du Congo, notamment le changement climatique, la déforestation et la dégradation des écosystèmes et du fait des activités d’exploitation industrielle et artisanale parfois au mépris de la législation congolaise en la matière. Pour le vice gouverneur, le gaspillage des ressources forestières doit prendre fin. Il est donc nécessaire, ajoute-t-il de prendre des mesures adéquates pour assurer une utilisation rationnelle du reste de son potentiel. Il estime que ces pratiques illégales déplorées plus haut ont un impact néfaste sur la vie des communautés locales et des peuples  autochtones dont les cultures, les habitats et les moyens de substance dépendent largement de ces forêts.

Secondé par son frère Florent MASAKI NZEMBELE qui est  ministre provincial de l’éducation, représentant son collègue de l’environnement, celui-ci déclare que la  protection durable des forêts du bassin du Congo lutte contre les effets de serre du réchauffement climatique, il est donc indispensable pour la population du Kongo central de prendre conscience. Il salue l’expédition du navire Esperanza au Kongo central, choisi comme province pilote pour diffuser le message vital à la protection de l’environnement et de milliers de vies humaines. Ce message met un accent particulier sur le maintien de l’équilibre écologique de la planète.

Source: Agence Congolaise de Presse (ACP).

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0