Mediaterre

   

Eau de pluie captée et gérée


Depuis 2019, dans le cadre d’un programme triennal d'accès à l'eau potable et à l'assainissement dans les communes de Dembela, Benkadi, Blendio et Tella, 4 forages ont été équipés de pompes manuelles. Les villages bénéficiaires ont été définis par les communes maliennes en fonction des besoins prioritaires (localités sans point d’eau potable). L’ARCADE accompagne la structuration des associations en charge du fonctionnement des forages, au sein du CIAGE (Centre Intercommunal d'Appui à la Gestion et à l'Evaluation, basé à Dembela et doté d’outils de gestion et de formation adaptés). 2020 et 2021 ont vu la réalisation de l’assainissement des eaux pluviales du marché de Koungoba (Benkadi). A cette occasion, des visites de chantiers ont eu lieu avec les élèves du second cycle (collège) afin de les sensibiliser aux déchets solides et aux risques d’inondation. L’ARCADE dynamise et forme l’association locale des forains dans la structuration du futur marché. Le troisième volet de ce programme est un projet pilote d’assainissement individuel. L’objectif est de réaliser des aménagements d’évacuation des eaux grises des concessions (latrines-douches et évier dans l’enceinte des maisons et puits-perdu avec plantation d’arbre aux abords du puits). 188 personnes bénéficient déjà de ces aménagements. Ils rencontrent auprès des populations un grand succès, car ils permettent une grande amélioration des corvées au quotidien et améliore la santé de tous (hygiène, disparition des moustiques, etc.). Un financement participatif est en cours pour équiper de nouvelles familles.

Le projet est soutenu financièrement par les 7 communes françaises composant la coopération décentralisée (Pontcharra, Valgelon-La Rochette, Crêts en Belledonne, Le Cheylas, Barraux, Saint-Maximin et la Chapelle Blanche), la communauté de Communes du Grésivaudan grâce au dispositif de la Loi Oudin-Santini, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. Les communes maliennes partenaires participent aussi à hauteur de 5 à 10 % des investissements. Le coût total du projet est estimé à 141 900 €.

Etant donné le contexte sanitaire, nous avons renforcé les actions de sensibilisation sur l’hygiène et les gestes barrière, grâce à un cofinancement du Département de la Savoie.

 Plus de photos à ce lien 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0