Mediaterre

Plastiques biodégradables : encore deux mois pour se conformer au Cameroun



  • Le ministre camerounais de l'Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable, Hele Pierre a au cours d'une conférence de presse le 17 février à Yaoundé, annoncé que les producteurs, importateurs et consommateurs d'emballages plastiques non biodégradables ont encore deux mois pour se conformer aux nouvelles normes. Car dès le mois d'avril l'utilisation des plastiques non biodégradables sera interdite au Cameroun. 
    Le Cameroun envisage ainsi de bloquer les importations. Il est également question de détruire les stockes existants. " On connaît les importateurs et nos contrôleurs vont descendre sur le terrain pour détruire les stockes existants ", a indiquer le ministre camerounais. Des sanctions en cas d'infraction sont prévues par la loi sur la gestion de l'environnement, avec le principe du pollueur-payeur. Pour encourager la production et l'utilisation des plastiques et emballages biodégradables, le gouvernement camerounais entend favoriser l'utilisation des emballages en papier, du matériau non ligneux comme le raphia et les écorces de bananiers pour les pépinières, ou encore les sacs en tissu  ou en jute et des feuilles larges de plantes (jouc, bananier, macabo).
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0