FAO : La baisse des prix des aliments devrait entraîner une réduction de la faim dans le monde



  • Les prix des denrées alimentaires en baisse en raison de bonnes récoltes et d'une augmentation des stocks devrait entraîner une réduction du nombre des personnes souffrant de la faim  dans le monde en 2012,  a déclaré le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva à l'ouverture de la session du Conseil de l'Organisation, aujourd'hui.

    M. Graziano da Silva a toutefois rappelé que la situation de la sécurité alimentaire au Sahel et dans la Corne de l'Afrique était encore critique. Il a remercié les pays qui ont accordé une  attention particulière à l'Afrique et à la sécurité alimentaire et a invité les pays en développement à renforcer leur coopération.

    Le Directeur général s'est félicité de la réponse de la communauté internationale face à la récente famine en Somalie. "Des  pluies favorables conjuguées aux efforts coordonnés et assidus de la communauté internationale, y compris du travail de la FAO en collaboration avec le Programme alimentaire mondial et l'UNICEF, ont permis de surmonter des situations de famine en seulement six mois", a-t-il souligné.

    Cependant, M. Graziano da Silva a ajouté que les gains en Somalie sont encore fragiles et qu'un effort soutenu était nécessaire pour prévenir la répétition d'une telle tragédie.

    M. Graziano da Silva, qui a pris ses fonctions en janvier dernier, a demandé au Conseil d'approuver les mesures de réforme proposées: "Durant cette session, vous examinerez les questions qui détermineront la capacité future de la FAO de contribuer à un monde de sécurité alimentaire. Il s'agit notamment de la décentralisation, de nouveaux ajustements au programme de travail et budget, et de l'orientation stratégique de la FAO".

    Au nombre des mesures figurent la restructuration de certains secteurs de l'Organisation et le transfert de nombreux services et membres du personnel du siège aux bureaux des pays afin de les rapprocher des problèmes de sous-développement et de la faim.

    Le Conseil, qui siège jusqu'à vendredi, est composé de représentants des États membres de la FAO. Élus par la Conférence de la FAO, l'organe suprême de l'Organisation, les membres du Conseil se réunissent tous les six mois pour la supervision exécutive des activités du programme et du budget.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2014 Médiaterre V4.0