ONU : Appréhension des besoins des autorités et des collectivités locales en vue de les aider et les préparer à prendre part à la réalisation des objectifs de développement durable



  • Partout dans le monde, le rôle des autorités locales a évolué : elles ne sont plus seulement des prestataires de services, mais aussi des systèmes complexes qui peuvent jouer un rôle central dans un monde interdépendant. Ces autorités locales jouent un rôle crucial dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (résolution 70/1 de l’Assemblée générale). Le Programme 2030, l’Accord de Paris conclu au titre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et le Nouveau Programme pour les villes, adopté à la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III), sont tous étroitement liés aux responsabilités quotidiennes des autorités infranationales, par exemple en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté et la faim, la garantie de l’accès aux services de base, la lutte contre les inégalités, la construction de sociétés pacifiques et inclusives et la protection des droits de l’homme et de l’égalité des sexes. La complexité du rôle des autorités locales est renforcée par le fait que les objectifs de développement durable sont universels mais pas obligatoires.

    Chaque pays, et en son sein chaque gouvernement local ou régio nal, doit examiner ses besoins et priorités en ce qui concerne les objectifs en tenant compte de ses propres objectifs nationaux en matière de développement durable. Les auteurs du présent document rappellent que le développement local continue de se heurter à une multitude d’obstacles, à des difficultés multidimensionnelles et à des contraintes, dont certaines sont d’ordre structurel ou cyclique, tandis que d’autres sont de nouveaux défis dont il faudra tenir compte. Il s’agit notamment de problèmes liés aux relations intergouvernementales découlant de la diversité des contextes historiques, à la reconnaissance et à la compréhension de l’intérêt des processus de décentralisation, aux structures administratives et aux dispositions relatives à la répartition des pouvoirs, à la représentation et à la participation et au partage des ressources.

    Il est essentiel de disposer des compétences nécessaires et d’accorder l’attention voulue au renforcement des capacités au niveau local étant donné que c’est à ce niveau que l’on peut évaluer les effets de tout processus de décentralisation. On pourrait ajouter à cela la nécessité d’ancrer la démocratie et la bonne gouvernance publique au niveau local et de répondre aux défis importants que représente l’urbanisation. Les auteurs concluent en appelant de leurs vœux l’adoption d’une série de mesures pouvant être envisagées dans le cadre de la mise en œuvre au niveau local des engagements pris à l’échelle mondiale. De l’avis de l’expert, il s’agirait notamment de s’orienter progressivement vers la mise en place d’un État national au rôle plus restreint et plus stratégique, d’appuyer l’adoption et l’adaptation des objectifs de développement durable au niveau local, de définir clairement les rôles et les responsabilités, de fournir aux autorités locales un accès adéquat aux ressources et de renforcer leurs capacités sur le plan administratif et de promouvoir la cohérence des initiatives visant à appuyer la mise en œuvre des objectifs au niveau local.

    Télécharger le document

    [ODD2030]

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0