Mediaterre

TREE 8 07 JUILLET 2005 AU BURKINA FASO



  • Les dames du G8 arrivent pour la plantation d’un arbre pour l’Afrique. De gauche à droit : Margarida Sousa (épouse du présent de la commission européenne), Sheila martin (épouse du premier ministre canadien), Lyudmila putin (épouse du président russe), Chérie blair (épouse du premier ministre britannique), Doris Schroeder-Koepf (épouse du chancelier allemand) et Laura Bush (épouse du président des USA).

    TREE AID a eu cette année la fabuleuse opportunité d’attirer l’attention du public sur la valeur de l’arbre dans la lutte contre la pauvreté et l’amélioration de l’environnement.
    Alors que se réunissaient à Gleneagles les Hommes les plus puissants du monde pour le sommet du G8, la directrice de Tree Aid , MIRANDA Spitteler et le conseil Burkinabé de Tree Aid. Rosalie Congo ont rejoint les premières dames du G8 pour planter un arbre pour l’Afrique . Pendant ce temps, à des milliers de kilomètres, une plantation arbre à l’échelle national se déroulait simultanément au Burkina Faso.
    Ce double événement si particulier visait aussi à promouvoir l’image du Burkina Faso dans les pays du G8 a été nommé TREE8 et reflétait bien les deux thèmes du sommet centrés sur l’Afrique et l’environnement.
    Dans la phase préparatoire, Laurent Sedego Ministre Burkinabé de l’environnement et du cadre de vie a confié à Tree Aid : " la plantation d’arbres au Burkina Faso est une manifestation visible de notre reconnaissance par rapport à la remise de la dette entérinée par les leaders du G8 et un encouragement à aller. Plus loin dans leurs soutiens aux pays Africains tels que le Burkina Faso, afin que ces pays se développent par leurs propres moyens.
    TREE8 démontre l’engagement de notre gouvernement en faveur des communautés les plus pauvre et qui sont aussi les affectées par le changement climatique. cela favorisera une prise de conscience plus grande au niveau national sur l’importance des arbres dans l’amélioration de l’environnement et comment appuyer économiquement et efficacement les gents ordinaires. "

    Genèse de l’événement

    L’idée de participation à l’événement des première dames du G8 en écosse de Rosalie Congo, coordinatrice du FEM-ONG au PNUD au Burkina Faso et Conseiller de Tree Aid, à inspire la plantation d’arbres à l’échelle nationale au Burkina Faso tandis que Laurent Sedego Ministre de l’environnement et du cadre de vie s’attelé a faciliter sa réalisation.
    A cinq semaines de la manifestation et sans le soutien des médias, tout se fonde pratiquement sur bouche à oreille.
    Tout d’abord le Ministre Laurent Sedego sollicite l’approbation du gouvernement quant à la tenue de cet événement .L’approbation une fois obtenue, les femmes des ministres sont invitées à se joindre et Monsieur Sedego s’adressent également à 150 chefs traditionnels et religieux ,en leur demandant d’interpeller les femmes de leurs localités afin qu’à leur niveau elles plantent aussi des arbres .a seulement trois semaine de l’événement , il invite aussi les leaders des organisation féminines qui acceptent de participer.

    Le Grand jour

    Le matin du 07 juillet, à part la forte présence des forces de sécurité, la quiétude de la campagne écossaise n’est troublée que par vrombissement d’un hélicoptère
    Au moment ou arrivent les premières dames du G8 en provenance de Gleneagles.
    Au Burkina Faso, un convoie quitte ouaga au petit matin, avec à bord les dames influentes du pays et se dirige vers Yantega, dans la région du centre nord.là, le partenaire de Tree Aid, Régénération Sahel travaille d’arrache-pied avec la direction régionale de l’environnement pour préparer l’événement .
    Parmi ces femmes, il y avait Madame Kadiatou Yonli, épouse du premier Ministre, elle-même actrice dans le domaine de l’environnement .arrivées sur les lieux en même temps que Laurent Sedego ; elle reçoivent un accueil chaleureux de la part des milliers de villageois venus de prés et de loin .
    " TREE8 démontre bien que nous sommes déterminés en tant que pays à aider le monde rural et à résoudre ses problèmes ", affirme yacouba Ouédraogo, coordonnateur du programme Tree Aid en Afrique de l’ouest.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0