Mediaterre
   

Développement Durable en Burkina Faso



  • Étant donné que les secteurs de revenu les plus importants, l'exploitation minière et l'agriculture, dépendent des ressources naturelles, plus de la moitié de la population du Burkina Faso dépend des ressources naturelles pour sa subsistance. Cependant, la dégradation de l'environnement, telle que la déforestation, les courants d'air et la pollution des sols, affecte les ressources naturelles. Il est donc important que le Burkina Faso gère mieux l'utilisation des ressources naturelles.

    Comme l'explique M. Seglaro Abel Some, Secrétaire permanent du Ministère de l'économie, des finances et du développement: «Le gouvernement du Burkina Faso, ayant reconnu le" cercle vicieux "qui lie la dégradation de l'environnement, la pauvreté, la persistance des inégalités sociales et la forte croissance démographique, a résolument tourné au cours des deux dernières décennies vers la recherche d'un développement durable. Cela nécessite l'avancement et le renforcement des trois piliers interdépendants du développement économique, de la protection de l'environnement et du développement social, qui se renforcent mutuellement »

    En 2015, le gouvernement a décidé d'ajouter une durabilité environnementale favorable aux pauvres dans le prochain plan de développement quinquennal. La première étape consisterait à créer un rapport sur la performance du plan de développement quinquennal pour identifier les résultats par rapport aux produits et indicateurs, ainsi qu’aux obstacles et aux objectifs. On a constaté qu’il était nécessaire de mieux équilibrer les trois dimensions du développement durable; économique, environnemental et social. Il a également été constaté que les politiques et les stratégies n’étaient pas suffisamment coordonnées. Il a également été décidé d'étudier le coût économique de la dégradation et de l'utilisation non durable des ressources naturelles, du changement climatique, de l'évaluation environnementale stratégique de secteurs clés et des opportunités d'emplois verts et de transition vers une économie verte. Ces études auraient contribué à renforcer l'intégration de la dimension environnementale dans le prochain plan de développement quinquennal.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0