Mediaterre
   

Les femmes, actrices d'une croissance économique et environnementale durable selon la Banque Africaine de Développement



  • Dans une interview, Marieme Esther Dassanou, coordinatrice du programme « Discrimination positive en matière de financement pour les femmes d’Afrique » (Affirmative Finance Action for Women in Africa, AFAWA en anglais) a annoncé que la croissance des entreprises appartenant aux femmes et de l’entrepreunariat sur le continent africain représentent une priorité pour la Banque Africaine de Développement. Son programme a pour but de combler le déficit de financement de 42 milliards de dollars américains qui pèse sur les entrepreneuses d’Afrique. Dans son interview, elle explique ses initiatives et actions en faveur des femmes et leurs contributions pour l’économie et l’environnement durable. Avant de diriger le programme AFAWA, les programmes en faveur de l’inclusion des femmes dans les secteurs de l’assurance et des finances de la Société financière internationale (IFC).

    Le prgramme AFAWA a été lancé il y a quatre ans lors de l’Assemblée annuelle de la Banque Africaine de Développement alors tenue à Lusaka, en Zambie, avec pour but la promotion d’un financement exclusif axé sur les femmes africaines afin de les aider à libérer leur potentiel en déployant des financements adaptés pour le développement de leurs entreprises. Le financement est accompagné d’une assistance technique pour ces femmes. Jusqu’à 5 milliards de dollars de financement vont être débloqués pour le programme.

    Pour le moment, les entreprises dirigées par des femmes ne représentent que 30% des entreprises sur le continent. Le programme AFAWA peut aider à contribuer à l’Objectif de Développement Durable numéro 5: Egalité entre les Sexes. Les entreprises continuent à être financées par le programme durant la crise de la Covid19.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0