Mediaterre
   

Le maire de Dschang honore la gestion innovante des communes du Cameroun aux Africités 2022 de Kisumu (Kenya)



  • Faisant partie de la délégation du Cameroun à la 9ème édition des Africités de Kisumu (Kenya), du 17 au 21 mai 2022, conduite par le ministre de la Décentralisation et du Développement local (MINDDEVEL) Georges Elanga Obam, le maire de la commune de Dschang (ouest-Cameroun), Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou, a eu l’insigne honneur de présider l’unique panel accordé au pays de Paul Biya, le 19 mai.

    Ce panel modéré par Dyfed Aubrey, de l’ONU-Habitat, portait sur le thème : «Les partenariats publics-privés (PPP) et la gestion des déchets solides comme véhicules pour l’investissement du secteur privé dans les habitations informelles : Présentation d’un PPPP innovant de Kisumu, Kenya».

    Casting bien justifié, étant donné que M. Kemleu Tchabgou implémente un projet de gestion et de valorisation des déchets ménagers depuis son élection à la tête de l’exécutif municipal de Dschang en 2020.

    «Je puis vous dire que les maires d’Afrique, les présidents de régions, les acteurs du développement présents à Kisumu ont été séduits par la présentation de l’expérience de Dschang en matière de gestion des déchets et bien d’autres initiatives. En effet, ils ont été édifiés sur la capacité de la commune de Dschang à gérer la question d’assainissement et déboucher sur la protection de l’environnement, la production des engrais biologiques communément appelé compost, la mise en branle de l’économie circulaire, en créant des emplois et des revenus, qui sont des missions premières de l’État, dont la commune n’est qu’un démembrement», a déclaré le maire de Dschang joint au téléphone.

    D’ailleurs, au terme de la présentation de sa riche expérience sur la gestion durable des déchets ménagers, l’édile de Dschang fait savoir que «tous les pays de l’Afrique sub-saharienne, à travers leurs associations de villes, souhaitent désormais entrer en partenariat avec le Cameroun via les Communes et villes unies du Cameroun (CVUC) dont la ville de Dschang est un acteur majeur». C’est une preuve à suffire que le mouvement communal camerounais est bien en marche.

    En attendant, la ville de Dschang, à travers son maire innovant, a été formellement invitée à Limoges (France) en août prochain pour assurer le tutorat de plusieurs villes camerounaises et de l’Afrique centrale dans la question de gestion des déchets à travers des projets qui seront bientôt mis sur pied.

    Et selon l’expert des questions de développement, «les Journées économiques internationales des communes (JEICOM) 2023 ont obtenu l’adhésion des pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Niger…».

    Tenues pour la première fois dans une ville intermédiaire, les Africités 2022 avaient pour thème : «La contribution des villes intermédiaires africaines à l’Agenda 2030 des Nations Unies et à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine».

    Il est à relever que l’objectif majeur de cette conférence panafricaine organisée par Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A) est de définir des stratégies communes appropriées afin d’améliorer les conditions de vie des populations au niveau local en contribuant à l’intégration, à la paix et à l’unité de l’Afrique à partir de ses territoires.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0