Mediaterre
   

BNT : Faits Marquants de la 2e session de l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement du Programme des Nations Unies pour l'environnement; mercredi, 25 mai 2016




  • Les groupes de rédaction ont continué à se réunir à la deuxième session de l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement du Programme des Nations Unies pour l'environnement (ANUE 2) mercredi. Lors de la plénière du Comité plénier, tous les groupes ont fait rapport sur les progrès accomplis et ont informé les délégués des questions restant à résoudre. Les discussions menées au sein des trois groupes de rédaction se sont poursuivies tard dans la soirée.

    Deux symposiums ont eu lieu au cours de la journée, sur les thèmes suivants « Mobilisation des investissements pour le développement durable » et « Environnement et déplacements: les causes profondes et les conséquences ». Le Groupe de la gestion de l'environnement (GGE) a lancé un cadre pour l'élaboration de stratégies relatives à l'environnement à l'échelle du système des Nations Unies au cours d'une manifestation organisée à la mi-journée. L'Exposition « Innovations durables » (EID) a accueilli un Dialogue des entreprises sur la viabilité de l'environnement dans l'après-midi, et d'autres manifestations ont eu lieu sur le site de la conférence...

    DANS LES COULOIRS

    Alors que le Groupe de la gestion de l'environnement des Nations Unies lançait le cadre pour l'élaboration de stratégies relatives à l'environnement à l'échelle du système des Nations Unies à la mi-journée, des délégués se demandaient tout haut si les résolutions de l'ANUE favoriseraient ou entraveraient les travaux menés par les secrétariats des Nations Unies à New York et ailleurs. On peut citer en particulier la résolution sur les océans et les mers, qui a des liens directs avec des processus se déroulant sous l'égide de l'Assemblée générale des Nations Unies, tels que le Processus consultatif informel ouvert à tous sur les océans et le droit de la mer et les négociations en cours sur la biodiversité dans les zones situées au-delà des limites de la juridiction nationale. Bien qu'ils apprécient l'intérêt de l'ANUE pour ces questions, certains délégués ont suggéré que l'Assemblée pourrait outrepasser son mandat en abordant des questions marines.

    Exprimant leur préoccupation face à ces « guerres intestines », ils ont suggéré que les discussions reviennent à créer des processus parallèles pour aborder les océans et les mers.

    Parallèlement, certaines parties prenantes exprimaient en aparté leur frustration face à la nécessité de se battre pour les cinq sièges leur étant réservé dans chaque groupe de travail. « C'est le parlement du monde sur l'environnement, sans le monde », a raillé un délégué...


    Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
    Lire le bulletin précédent

    Source : Bulletin des Négociations de la Terre

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0