Mediaterre
   

Haiti-Droits humains : Les Nations Unies encourage la prise en compte des droits sociaux et économiques



  • L'expert indépendant de l'organisation des Nations Unies (Onu) sur la situation des droits humains en Haïti, le Français Michel Forst, plaide pour la mise en place des dispositions opérationnelles qui garantissent, à toutes les citoyennes et tous les citoyens, la jouissance de l'ensemble des droits économiques, sociaux et culturels.

    Forst a fait ces déclarations au terme de sa visite (31 janvier-9 février 2012), effectuée en Haïti afin d'évaluer la situation des droits humains et faire le suivi des recommandations établies dans son dernier rapport au Conseil des droits de l'homme.

    L'instauration de l'État de droit consiste aussi à travailler sur le fonctionnement des institutions et des services publics, en vue de rendre effectifs, pour toutes et tous, l'ensemble des droits économiques, sociaux et culturels.

    Dans une perspective de reconstruction,  le gouvernement d'Haïti doit rendre visible l'interdépendance entre les droits civils, politiques et socioéconomiques, souhaite Forst.

    La question de l'État de droit - qui ne se  résume point aux seules réformes des institutions judiciaires, de la police et du système pénitentiaire -
    devra rester au coeur des priorités de la reconstruction, soutient l'expert indépendant en droits humains.

    " La mise en oeuvre d'un État de droit devrait être une action de nature profondément politique, permettant de dépasser les décisions purement techniques, pour lesquelles les diagnostics ont été posés depuis longtemps ", ajoute t-il.


    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0