Mediaterre
   

Haiti : Une militante des droits humains, " Femme de courage d'Haiti " 2012



  •  La responsable de programmes au Réseau National de défense des droits humains (RNDDH), Marie Yolène Gilles-Colas, a reçu le mardi 20 mars le prix " Femme courage d'Haïti " pour l'année 2012, dans le cadre du programme " International Women of Courage " des Etats-Unis, établi depuis deux ans pour valoriser les efforts des femmes en Haïti, a constaté AlterPresse.

    Le gouvernement américain salue à travers ce prix l'engagement et la contribution à la promotion et le respect des droits en Haïti de Marie Yolène Gilles-Colas.

    " Marie Yolène Gilles a été une femme de courage probablement depuis sa naissance, mais elle l'a définitivement démontré alors qu'elle était étudiante, elle a travaillé pour financer ses études en génie civile ", indique le conseiller aux affaires publiques de l'ambassade des Etats-Unis, Jon Piechowski.

    En 1989, Marie Yolène Gilles-Colas a connu l'exil durant le régime militaire de Prosper Avril, alors que sa mère et sa nièce avaient été arrêtées à cause de son implication dans la dénonciation des conditions lamentables que connaissait la population haïtienne.

    Elle a été arrêtée en 1992 par le régime militaire qui a renversé le président Jean Bertrand Aristide.

    Durant les dernières années elle a encore fait preuve de courage quand elle s'est prononcée contre l'impunité à travers un rapport qui a mis en accusation plusieurs officiels du pays, a souligné le diplomate.

    " Les recherches démontrent que les pays sont plus paisibles et plus prospères quand les femmes jouissent pleinement des mêmes droits et opportunités que les hommes, ainsi aucun pays ne peut espérer progresser s'il laisse la moitié de sa population en arrière, à savoir les femmes ", a signalé Jon Piechowski.

    En ce sens, a t-il fait savoir, " Haïti n'obtiendra jamais la promesse de ses fondateurs si les femmes n'occupent pas une place importante dans la vie nationale, que ce soit du point de vue politique, économique, de même que dans les secteurs éducatif et culturel ".

    En recevant le prix, Marie Yolène Gilles-Colas a adressé " une pensée spéciale à toutes les femmes qui depuis 1986 se battent pour l'émergence d'une société axée sur l'équité et pour l'émancipation de la femme haïtienne ".

    Marie Yolène Gilles en a eu une pensée spéciale à toutes les femmes victimes de violences ou d'injustice.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0