Mediaterre
   

Haïti : Comment prendre le temps du développement?



  • A l’occasion de la Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes et de l’anniversaire des 40 ans de l’AFD en Haïti, une conférence-debat sera organisé le Mardi 6 juin 2017 de 18h00 à 20h00 à l’amphithéâtre du Mistral, 3 place Louis Armand, Paris 12.

    Cette conférence vise à s’interroger sur les ressorts de la coopération internationale dans des contextes fragiles, où se côtoient urgences répétées et enjeux plus structurels. L’aide au développement éprouve historiquement des limites relatives à sa temporalité. La gestion classique d’un projet de développement, souvent standardisée, se conjugue parfois mal avec le temps nécessaire à son appropriation. Et ce d’autant plus en Haïti, où les acteurs de l’aide eux-mêmes sont sceptiques quant aux bienfaits de leurs actions et où la société civile s’émeut de plus en plus d’une présence venue d’ailleurs. Comment, dans un tel contexte, accepter la complexité, se faire l’éloge de la lenteur, et adapter les modes de faire ? Un projet avec un début et une fin est-il pertinent dans un contexte de grande fragilité ? Le sujet sera débattu par un panel d’intervenants de haut niveau, issus du champ politique, culturel, ou encore institutionnel.

    Conférence-débat animée par Philomé ROBERT, journaliste haïtien, intervenant sur France 24, journaliste sur RFI, co-auteur de l’ouvrage « Haïti, réinventer l’avenir »

    En présence notamment de :

    Jean Max BELLERIVE, Premier Ministre d’Haïti de 2009-2011

    Joël BOUTROUE, Coordinateur général des Nations unies en Haïti de 2006 à 2009

    Hervé CONAN, Directeur du département Amérique Latine et Caraïbes de l’AFD

    Anne LESCOT,Anthropologue et documentariste, chargée de mission Haïti à la Fondation de France

    L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 75 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2015, l’AFD a consacré 8,3 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

    source: http://ideas4development.org/conference/haiti-developpement/

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0