Mediaterre
   

BNT : Faits marquants de la Conférence de Katowice sur les changements climatiques



  • Des consultations informelles et un groupe de contact se sont déroulés pendant la journée. L’événement de haut niveau sur l’action climatique mondiale, et un événement spéciale du SBSTA sur le Rapport spécial du GIEC sur un réchauffement de 1,5ºC ont également eu lieu.

    Événement de haut niveau sur l’action climatique mondiale – En faveur d’un multilatéralisme ouvert à tous

    Le Président de la CdP 24 Kurtyka a présidé la session.

    Le Premier ministre Mateusz Morawiecki, Pologne, a souligné le besoin d’atteindre des objectifs ambitieux, ce qui requiert l’acceptation sociale.

    Le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres a expliqué comment un nouveau multilatéralisme en réseaux peut relier une large gamme d’acteurs inter-échelles.

    Évoquant le souvenir de son temps dans l’espace, Mae Jemison, 100 Year Starship, a fait part de son « optimisme prudent » face aux nouvelles technologies et à la « sagesse de nos grand-mères ».

    Bertrand Piccard, Solar Impulse, a modéré les dialogues.

    Dialogue 1: Stratégies à long-terme pour un monde résilient et climatiquement neutre: Le Premier ministre Nicola Sturgeon, Écosse, a mis en exergue l’obligation morale de montrer la voie et les bénéfices économiques d’une adoption précoce.

    Mahendra Singhi, Dalmia Cement, a cité les nombreux avantages d’adopter des pratiques durables, allant d’attirer des talents de premier ordre jusqu’à la reconnaissance des marques.

    Dialogue 2: Le financement comme moteur de l’action climatique: Ralph Hamers, ING Group, a mis l’accent sur « l’empreinte indirecte » des banques, et a présenté « l’engagement de Katowice » pris par cinq banques pour destiner 2,4 billions EUR pour aider leurs clients à investir dans des technologies plus propres.

    Hindou Oumarou Ibrahim, Peuples autochtones, a souligné le besoin de supprimer les obstacles à l’accès au financement, en soulignant que « nous n’avons pas le temps d’attendre que les financements affluent ».

    À la clôture, Inia Seruiratu, Champion de haut-niveau, Fidji, a souligné le besoin d’agir rapidement, en citant le Rapport spécial du GIEC sur un réchauffement de 1,5ºC. Tomasz Chruszczow, Champion de haut-niveau, Pologne, a noté que l’Accord de Paris a élevé le rôle des acteurs non Parties, et a appelé à des solutions ouvertes à tous.

    Plusieurs Parties ont évoqué leurs efforts nationaux en vue de catalyser des actions en matière d’adaptation et d’atténuation...

    Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre 
    Lire le bulletin précédent 

    Source : Bulletin des Négociations de la Terre

    [CdP24-climat]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0