Mediaterre
   

52 personnalités lancent un appel pour le climat à Genève



  • Ces derniers mois, les appels citoyens en faveur de la protection de l’environnement se sont multipliés en Suisse. Rappelons que le 16 avril dernier, un appel à l’intention du gouvernement vaudois avait été signé par 46 personnalités de divers horizons souhaitant alerter le Conseil d’État quant à la nécessité de « ne pas sacrifier la préservation du climat et de la biodiversité sur l’autel des réponses à court terme à la crise économique et sociale générée par le Covid-19 ».  L’appel comportait des propositions visant à permettre aux décideurs de sortir de la crise tout en assurant la transition écologique. Le gouvernement vaudois avait répondu favorablement à cet appel, reconnaissant publiquement « l’importance d’intégrer les enjeux écologiques et climatiques dans les plans de relance » sans toutefois annoncer de mesures concrètes, lesquelles devraient être dévoilées avec le « Plan climat » à la fin du mois de juin.

    Le 11 mai, étaient cette fois-ci ciblées les autorités genevoises. En effet, 52 personnalités « allant de représentants de la société civile à des artistes en passant par des politiciens et une poignée de chefs d’entreprise, comme les patrons des magasins Aeschbach ou du groupe Caran d'Ach » note le journal Le Temps, ont signé un appel à « agir simultanément ». Le message est clair : « la crise sanitaire ne doit pas nous faire oublier l’urgence climatique ». A leur sens, les solutions mises en œuvre pour lutter contre la pandémie de Covid-19 ne devraient pas venir occulter les enjeux écologiques, les considérations environnementales ne devant sous aucun prétexte être reléguées au second plan : « la protection du climat ne nous demande pas seulement de tirer le frein à main, mais de changer radicalement la direction et les critères de notre système économique, social et humain. C’est pourquoi les futures décisions doivent inclure la protection du climat et de la biodiversité tout autant que la préservation du tissu social et économique de notre canton » indique l’appel.

    Ces personnalités ont formulé diverses recommandations à l’intention des décideurs telles que l’impératif de respecter les engagements pris à l’occasion de l'Accord de Paris et la nécessité de promouvoir les investissements financiers durables. L’appel préconise également de renforcer les incitations permettant aux entreprises de s’adapter aux nouvelles normes environnementales ou encore, de promouvoir le télétravail afin de réduire l’impact écologique individuel. En somme, ces citoyens appellent à un véritable engagement de la part des autorités genevoises, leur rappelant qu’« alors qu’une crise sanitaire est réversible, la crise écologique ne l’est et ne le sera pas ».

    [MOGED]

     

    Pour consulter l’appel : https://www.appel-ge-climat.ch/index.html

     

    Autres sources d’information :

    Etienne, R. (2020). « Un appel en faveur du climat à Genève ». Le Temps [en ligne].

    Pain pour le prochain (2020). « Appel au gouvernement vaudois ».  Repéré sur : https://painpourleprochain.ch/ne-pas-oublier-le-climat-dans-les-plans-de-relance/

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0