Mediaterre
   

carbon or not carbon



  • Dans les rapports du GIEC il est clairement établi que le principal gaz à effet de serre c'est la vapeur d'eau (60% des effets), alors pourquoi ne pas s'occuper en priorité de l'eau ?

    Les scientifiques du GIEC n'ont jamais parlé de la vapeur d'eau parce qu'ils sont persuadés que les activités humaines n'ont pas d'impact sur le taux de vapeur d'eau de l'atmosphère, erreur fatale puisque c'est la dé-végétalisation des sols (déforestation) qui coupe le cycle de l'eau sur les continents au moment où on en a le plus besoin : l'été.

    L'arbre (le feuillus) est la plante qui transpire le plus l'été (évapotranspiration : 5000m3 à l'hectare et par an), si la vapeur d'eau est le principal gaz à effet de serre il faudrait couper tous les arbres, pourtant on fait exactement l'inverse pour lutter contre le dérèglement climatique ???


    L'atmosphère a deux effets indissociables et complémentaires : l'effet de serre et surtout l'effet parasol : l'effet parasol nous protège la journée (sinon la température atteindrait 150°c) et l'effet de serre nous protège la nuit (sinon la température serait à -168°c). Tenter de réduire l'effet de serre reviendrait à réduire l'effet parasol et entrainerait un réchauffement. Les zones tempérées de la planète sont couvertes d'eau ou de végétation l'été ; dans ces zones le taux d'évaporation, et donc de vapeur d'eau, est proportionnel à la chaleur. Quand le taux de vapeur d'eau augmente la puissance du rayonnement solaire qui arrive jusqu'au sol diminue. L'été quand le taux de vapeur d'eau descend à 20% sur les continents l'énergie qui arrive jusqu'au sol augmente de 50% et les sols "brulent".


    L'évaporation de l'eau (ou évapotranspiration pour la végétation) évacue 60% de l'énergie solaire qui arrive jusqu'au sol : c'est la chaleur latente (entropie). Donc les sols secs et sans végétation stockent la chaleur au lieu de l'évacuer, c'est pour cela que les canicules touchent essentiellement les villes et les zone sèches.


    Contrairement aux idées reçues les pluies continentales ne viennent pas exclusivement de la mer mais à 70% de l'évaporation (évapotranspiration) des sols, Autrement dit avec 0% d'évaporation on provoque 0% de chance d'avoir des pluies et on stocke la chaleur au lieu de l'évacuer comme dans les déserts ou il ne pleut pas.

    Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus !


    Les sécheresses sont uniquement dues à une mauvaise gestion des eaux de surfaces, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite …

    Il faut préciser aussi que l'hémisphère nord a débuté un hiver froid qui correspond au 25e cycle d’activité du soleil : les hivers les plus froids correspondent au début des cycles solaires et ils ont une période de  10 11 ans.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0