Mediaterre
   

La Commission se félicite de l'adoption de nouvelles dispositions législatives interdisant l'exportation de mercure par l'UE



  • La Commission européenne se félicite de l'adoption définitive par le Conseil, aujourd'hui, de nouvelles dispositions législatives interdisant toute exportation de mercure à partir de l'Union européenne. Cette interdiction constitue un volet essentiel de la stratégie de l'UE en vue de la réduction de l'offre mondiale de mercure et partant de la limitation des émissions de ce métal lourd extrêmement toxique dans l'environnement. Ces dispositions prévoient, après l'entrée en vigueur de l'interdiction d'exportation en mars 2011, le stockage sûr du mercure qui n'est plus utilisé dans l'industrie du chlore et de la soude ou qui est produit lors de certaines autres opérations industrielles.


    M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement, a déclaré à ce sujet: "Le mercure représente une menace pour la santé humaine et pour l'environnement dans l'Union européenne, comme dans le reste du monde. Ce nouveau texte législatif protègera les Européens en réduisant de manière significative leur exposition à ce métal hautement toxique. Espérons que d'autres pays suivront notre exemple et se joindront à nos efforts pour réduire l'offre mondiale de cette substance dangereuse."

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0