Mediaterre
   

Charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne



  • Avant propos de Gilbert BLANC-TAILLEUR Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne


    La recherche d’un équilibre entre l’aménagement et la protection de la montagne est un principe fondamental du développement des massifs montagneux. La loi Montagne du 9 janvier 1985 consacrait au niveau législatif la recherche de cet équilibre, souvent considéré comme contradictoire par certains ou fortement mis en avant par d’autres pour s’opposer à tout projet d’équipement. Droit de l’environnement et « droit de l’aménagement » ont ainsi donné lieu à des controverses et à des contentieux.

    Depuis une décennie, nous assistons à une profonde évolution des mentalités. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Notre société et les montagnes françaises sont entrées dans une phase de mutation qui tend à privilégier un art de vivre plutôt qu’une manière de dépenser pour vivre.

    Les stations de montagne ne restent pas à l’écart des évolutions sociétales et aux demandes de leurs clients de plus en plus sensibles à des prestations de qualité et aux préoccupations environnementales. Elles ont engagé un processus de rénovation urbaine, de requalification de l’habitat permanent et touristique ; d’innovation et de diversification des activités qui leur permettra de répondre aux incertitudes climatiques.

    L’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM), conscient de ces évolutions, a créé en 2006 une commission « aménagement du territoire et développement durable » présidée par Guy Vaxelaire, maire de La Bresse (88). Les travaux de cette commission ont abouti en 2007 à l’élaboration d’une charte des stations de montagne en faveur du développement durable.

    Cette charte nationale n’est pas un document de circonstance. Elle traduit la volonté des maires des stations de montagne d’apporter des réponses concrètes aux évolutions climatiques afin de pérenniser les économies locales et de garantir un tourisme durable. Elle s’insère dans une démarche globale à moyen et long terme afin d’intégrer dans les politiques publiques locales, les principes du développement durable.

    L’architecture de cette charte nationale a volontairement été conçue sous forme de 8 plans d’actions. Elle doit ainsi permettre aux stations de montagne de s’adapter et de contribuer au développement durable. Elle ouvre une nouvelle page dans l’histoire des stations de montagne.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0