Mediaterre
   

Près de 70% de toutes les langues ont trouvé une niche dans les zones de biodiversité sauvage importantes



  • La Terre abrite certaines des régions linguistiques les plus diverses, qui se trouvent dans les zones de biodiversité sauvage importantes, comme le démontre une nouvelle étude anglo-américaine. Présentés dans la revue PNAS, les résultats suggèrent que près de 70% de toutes les langues ont trouvé une niche dans ces régions. L'étude met en lumière les vies des résidents de ces régions et introduit de nouvelles informations sur la conservation de cette biodiversité.

    Les conservateurs de l'université d'Oxford au Royaume-Uni et de l'université de l'état de Pennsylvanie (Penn State) aux États-Unis soutiennent que les langues en question sont majoritairement spécifiques à des régions particulières et pourraient disparaître ultérieurement.

    Les espèces disparaissent à une vitesse 1000 fois plus rapide que les taux historiques. Les linguistes, eux, pensent que 50 à 90% des langues parlées dans le monde actuel disparaîtront d'ici la fin du XXIe siècle.

    Antérieurement, les chercheurs ont identifié un lien entre la diversité linguistique et la biodiversité. Les données n'étaient pourtant pas géographiquement correctes.

    "Paul Ehrlich comparait la disparition d'espèces à enlever les rivets des ailes d'un avion", commentait le professeur Larry J. Gorenflo de Penn State. "Combien de rivets peut-on enlever avant que l'aile de l'avion ne se casse et que l'avion s'écrase au sol? De même, combien d'espèces doivent disparaître avant que ne meure un écosystème? Malheureusement, arrêter la perte d'espèces dans un monde où vivent 7 milliards de personnes est un vrai défi. Nous avons mené cette étude pour comprendre les personnes vivant dans des régions importantes pour la conservation de la biodiversité."

    Pour les besoins de l'étude, le professeur Gorenflo et ses collègues se sont appuyés sur deux ensembles de données: les endroits sensibles et zones de biodiversité sauvage élevée, et les emplacements géographiques de plus de 6900 langues. Le premier ensemble de données a été compilé pour des applications de SIG (système d'information géographique) par Conservation International et les autres données par Global Mapping International.

    Source : CORDIS
    Copyright © Communautés européennes, 2012
    La Commission des Communautés européennes, ni aucune personne agissant en son nom ne peut être tenue responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations ci-jointes. Ces informations proviennent du service communautaire d'information sur la R&D (CORDIS). Les services CORDIS sont hébergés par le serveur CORDIS à Luxembourg - http://cordis.europa.eu/ . L'accès à CORDIS est actuellement gratuit. 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0