Mediaterre
   

Recherche : Le lien entre forêts, déforestation et l'émergence de maladies infectieuses



  • Un communiqué de presse du 7 mai 2020 relate les résultats d'une analyse de synthèse réalisée par des chercheurs d’INRAe, du Cirad, de l’IRD et de l’Institut Pasteur de la Guyane sur les liens entre forêts, déforestation et émergence de maladies infectieuses. Cette synthèse publiée dans la revue Environnemental Research Letters a été concrétisée d’après l'étude d'un corpus de 565 publications scientifiques publiées entre 1953 et 2018

    D'après le communiqué, sur l’ensemble des articles étudiés (lesquels citent les termes “forêts”, “déforestation” et “émergence de maladie infectieuse” dans leur titre ou résumé), seuls 165 évoquent un lien entre ces trois éléments. Pourtant ce lien apporte une connaissance essentielle sur la pandémie actuelle du Covid-19. 

    En effet, cette pandémie met en évidence -si la cause s’avère établie- la connexion étroite entre les écosystèmes, leur biodiversité et l’émergence de nouvelles maladies infectieuses. Le virus SARS-Cov2 serait issu d’une probable recombinaison de virus de deux espèces animales différentes. Cette zoonose ou infection d’origine animale serait alors apparue au sein de communautés où une diversité biologique importante entre en contact avec une population vulnérable. Ainsi, la déforestation est une des causes de cette mise en contact entre les cycles microbiens des grands espaces forestiers et les populations humaines. 

    En étudiant plus en détail les 165 articles évoqués ci-dessus, les chercheurs estiment qu’une très grande majorité ne se concentrent que sur l’étude une zone géographique particulière (Le continent américain : Amérique du Nord, Amérique Centrale et Amérique du Sud), ensuite qu’ils ne traitent qu’une partie infime du cycle infectieux et de plus qu'ils n’évoquent que peu l’interaction avec les cas humains. 

    Comme l'évoque le communiqué, ce type d’analyse “de la recherche sur la recherche” est indispensable pour mieux orienter la trajectoire des recherches scientifiques futures. Globalement, cette étude démontre la nécessité d’approfondir la recherche sur les maladies infectieuses et leur lien possible avec les modifications environnementales dues aux activités humaines. 

    Source de l'information : Communiqué de presse conjoint d'INRAe, du Cirad et de l'IRD ; Illustration : Pixabay

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0