Mediaterre

A l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, le CNRS lance sa Cellule Eau



  • L'eau, un enjeu majeur pour le CNRS


    La recherche pluridisciplinaire sur l'eau mobilise plus de 2 900 chercheurs, ingénieurs et techniciens répartis dans plus de 210 laboratoires du CNRS. Pour accélérer la coopération entre les acteurs du secteur et favoriser l'émergence de solutions innovantes, le CNRS a lancé une stratégie de développement de partenariats avec l'ensemble de la filière eau.


    Dans le cadre de son contrat d’objectifs et de performance, le CNRS met en place une stratégie d’approche des filières industrielles françaises, notamment en se rapprochant des Comités stratégiques de filière installés par le Conseil national de l’industrie. L'objectif est de développer les relations des laboratoires avec les acteurs économiques de ces secteurs stratégiques1, de définir des préoccupations communes de recherche et de développement, et de faire émerger des solutions innovantes au travers de collaborations.

    Cette approche se justifie particulièrement dans le domaine de l'eau, qui est un enjeu majeur du 21e siècle, qu'il s'agisse du développement humain, du fonctionnement des écosystèmes, ou de la régulation du climat.

    De la molécule au grand cycle de l'eau, plus de 210 laboratoires du CNRS, soit 2 900 chercheurs, ingénieurs et techniciens, travaillent sur des sujets de recherche relatifs à l'eau. Tous les instituts du CNRS sont concernés, sur des thématiques qui relèvent des sciences humaines et sociales, de l'ingénierie, de la chimie et des sciences de l'environnement.

    Les compétences réunies dans ces équipes de recherche permettent de répondre à la diversité des enjeux scientifiques, environnementaux, économiques, industriels et sociétaux :

    L'ensemble des usages de l'eau – agriculture, domestique, industrie, énergie, transports, loisirs, activités extractives - sont couverts par les études menées au sein des laboratoires ;
    Plus de la moitié des laboratoires travaillent sur les risques liés aux polluants, aux inondations et sécheresses, ou encore sur les risques sanitaires liés à l'eau ;
    La majorité des connaissances produites par les laboratoires concernent des enjeux liés à l'environnement : écosystèmes, biodiversité aquatique, climat ...
    Le 22 mars 2021 aura lieu la Journée mondiale de l'eau, instituée par l'ONU. C'est aussi la date choisie par le CNRS pour lancer sa Cellule Eau, dont l'objectif, en structurant son offre de recherche dans ce domaine, et en favorisant une approche interdisciplinaire et multi partenariale, est de mieux faire connaître, de développer et de valoriser ses compétences sur les thématiques de l'eau. Le CNRS se donne ainsi les moyens de soutenir les partenariats déjà engagés avec les acteurs du secteur et d’en promouvoir de nouveaux.

    La cellule Eau sera le point de contact au CNRS pour tous les acteurs du secteur, collectivités locales, entreprises, associations, ONG... qui disposeront ainsi d'un accès privilégié à l'ensemble des connaissances et savoir-faire susceptibles d'appuyer leurs actions et leurs démarches d'innovation.

    Source de l'information : communiqué du CNRS du 18/03/21

     Pour en savoir plus 
     Podcast CNRS 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0