Mediaterre

   

La Fondation Léa Nature/Jardin BiO a soutenu 183 projets de protection soutenus en 2017


La Fondation LÉA NATURE / Jardin BiO 1,35 million d’euros alloués et 183 projets de protection soutenus en 2017 Pour un autre rapport à la terre, à l’agriculture et à la santé de chacun

 

La Fondation LÉA NATURE/Jardin BiO a pour objectif de favoriser la sauvegarde de la nature, prévenir des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé de l’Homme et contribuer à limiter les impacts du changement climatique en protégeant la biodiversité. Elle a pour mission générale de sensibiliser les citoyens, les décideurs économiques et politiques à la préservation de la biodiversité, dans l’intérêt des générations futures, par des prises de position affirmées. 

 

«Nous soutenons les projets de protection de la biodiversité en collaborant avec de multiples associations locales. Nous attribuons des fonds à des ONG choisies pour leur capacité à développer des initiatives impactantes sur le terrain et pour la pérennité de leurs actions. Nous avons apporté notre soutien à 148 associations œuvrant sur le terrain », souligne Marina Poiroux, directrice de la Fondation. « LÉA NATURE a pris également le parti de soutenir des causes d’intérêt général à travers sa Fondation avec la mise en avant d’une association : des campagnes presse de sensibilisation pour interpeller l’opinion publique mais aussi les politiques notamment sur les perturbateurs endocriniens ».

 

Pour cela, elle a apporté, en 2017, son soutien financier à travers quatre axes prioritaires :

  • Aider le développement de l’agriculture paysanne et écologique : agriculture biologique, agroécologie, permaculture, lutte contre l’accaparement des terres et du vivant (dépasser l’obstacle du foncier pour un autre rapport à la terre), libre accès aux semences, aide au développement de jardins partagés naturels et bio...

    429 440 € reversés pour l’agriculture biologique - 66 projets soutenus

  • Limiter les impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé : soutien aux études démontrant l'impact nocif des OGM, lutte contre l’utilisation des pesticides et perturbateurs endocriniens, aide aux lanceurs d’alerte...

    207 000 € reversés pour la santé - environnement - 21 projets soutenus

     
  • Protéger et restaurer la biodiversité : sauvegarde de la biodiversité, éducation à la protection de l’environnement, protection des mers et des océans.

    230 665 € reversés pour la biodiversité - 44 projets soutenus

  • Regonfler les poumons de la planète : programme de reforestation avec un objectif d’1 million d’arbres plantés d’ici 2020. A fin 2017, Léa Nature a déjà replanté 800 000 arbres en Asie, Amérique Latine, Afrique et en France.

    199 250 € reversés pour la reforestation - reboisements - 19 projets soutenus



Par ailleurs, la fondation LÉA NATURE / Jardin BiO consacre une enveloppe de 288 000 € pour financer des campagnes engagées, des évènements et dons produits, les frais de fonctionnement et de communication.


Le Club 1% pour la planète

En 2007, LÉA NATURE consolide son engagement envers les associations environnementales en adhérant au Club 1% Pour la Planète. Elle est aujourd’hui l’un des principaux contributeurs, grâce à neuf de ses marques bio et naturelles qui y consacrent annuellement 1% de leur chiffre d’affaires.

Une antenne française de l’ONG américaine a été créée en France fin 2015 avec pour Président Charles Kloboukoff, Président-fondateur de LÉA NATURE. La France est le deuxième pays le mieux représenté après les États-Unis. Chaque année, plus de 3 millions d’euros sont distribués par près de 80 entreprises françaises membres du 1% Pour la Planète.

Depuis 2007, LÉA NATURE, à travers ses marques adhérentes au Club 1% for the Planet, a soutenu 880 projets d’associations environnementales et reversé 6,8 millions d’euros pour la planète. 

Les marques du groupe Léa Nature adhérentes au club 1% pour la planète : Jardin Bio, So BiO Etic, Lift Argan, Natessance, Jonzac, Biovie, Naturesystem.

La Fondation LÉA NATURE / Jardin BiO lance régulièrement des appels à projets thématiques. En 2013, elle a lancé l’appel à projets " Semences en Liberté" afin d’accompagner les associations qui défendent la liberté fondamentale d’utilisation et de reproduction des semences bio et anciennes. Sur 2015-2017, son appel à projets "Océan mon amour " répond aux enjeux de pollution des océans et aux atteintes à la biodiversité marine.

 

Interpeller avec des campagnes engagées

La Fondation mène chaque année des campagnes presse de sensibilisation pour interpeller l’opinion publique mais aussi les politiques. En 2017, la Fondation a fait le choix de sensibiliser à nouveau à la pollution invisible due aux perturbateurs endocriniens avec une deuxième campagne. La question des perturbateurs endocriniens demeure un sujet de santé publique majeur qui touche toutes les franges de la population. Les données scientifiques s'accumulent sur les risques sanitaires qui pèsent sur nous et nos enfants.

 

 

La Journée Environnement : des rencontres inspirantes avec des personnalités

Chaque année depuis 2007, elle organise un évènement qui rencontre un large succès (près de 1000 participants), autour d’une date symbolique, la Sainte Léa le 22 mars, destiné à sensibiliser le grand public, et les salariés de LÉA NATURE à l’environnement. La Fondation Léa Nature/Jardin BiO invite des personnalités inspirantes et engagées, reconnues dans leur domaine pour partager leurs connaissances et échanger avec le public. Depuis 9 ans, se sont succédé Philippe Desbrosses, Gilles-Éric Séralini, Pierre Rabhi, Coline Serreau, Jean-Marie Pelt, Denis Cheissoux, Nicolas Hulot, Corinne Lepage, Paul Watson et Matthieu Ricard. La Fondation propose aussi régulièrement la projection de films engagés pour ses collaborateurs.

Pour sa 12ème édition, la Fondation LÉA NATURE/Jardin BiO organise sa conférence environnement le 15 mars au BiO’Pôle de Léa à Périgny : l’agroécologie, comment peut-elle nourrir notre région et le monde ?, avec Marc DUFUMIER, agronome, enseignant-chercheur, Jacques CAPLAT, agronome, ethnologue, géographe et Benoît BITEAU, généticien, agronome et paysan bio.

 

TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT DE MÉCÉNAT NATURE ET BIODIVERSITÉ

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0