Mediaterre

13e Congrès forestier mondial : travaux en plénière




  • Les travaux du 13e Congrès forestier mondial se poursuivent à Buenos Aires. Lors de la plénière d'ouverture, le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, a mis en exergue le rôle des forêts dans l'alimentation et l'habitat. Il a souligné que la foresterie constitue une thématique transversale, qui a un lien avec les questions d'eau, d'énergie, d'agriculture et de désertification. Il a souhaité que le Sommet de Copenhague sur le changement climatique adopte une stratégie pour accroître les investissements dans le secteur des forêts.

    Pour sa part, le Secrétaire général du 13e Congrès forestier mondial, M. Leopoldo Montes, a rappelé la nécessité de développer le secteur forestier, autour d'objectifs à la fois économiques et environnementaux : le développement de ce secteur constitue potentiellement une réponse aux problèmes du changement climatique et des bioénergies, a t-il ajouté.

    S'exprimant pour la Commission des forêts d'Afrique centrale (COMIFAC), M. Henri Djombo ministre congolais des forêts a présenté le Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo, un exemple de synergie entre des pays forestiers et les bailleurs internationaux afin de promouvoir une gestion durable des forêts. Il a notamment mis en garde contre l'avancée des déserts du Sahara et du Kalari si la déforestation se poursuit dans le Bassin du Congo.

    Au cours de la plénière de l'après-midi de lundi, le Directeur général adjoint de l'IUCN, M. William Jackson a noté que le débat sur le changement climatique a mis en avant la question des forêts, qui était traitée de façon marginale dans l'agenda international. Rappelant pour sa part que la conservation des forêts constitue une solution au changement climatique, le Directeur du WWF a engagé le Congrès forestier mondial a soutenir l'objectif de " zéro déforestation nette " en 2020.

    [CFM2009]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0