Mediaterre

L'Union européenne mobilise 78 millions de FCFA pour l'observation des forêts au Cameroun



  • L'Union européenne vient d'offrir 78 millions de FCFA à l'Ong Forêts et développement rural (Foder). Cette somme est destinée à financer un projet d'observation externe et communautaire des forêts, dans le cadre de la mise en œuvre de l'Apv-Flegt au Cameroun. L'annonce a été faite au cours d'un atelier de deux jours tenu les 19 et 20 avril 2012 et dont prenait part l'Ong Centre pour l'environnement et le développement (Ced). Le financement de l'Union européenne représente 80% du coût global du projet qui s'élève à 97 millions. Le  reste du financement soit 20% est assuré par l'organisation néerlandaise Fern et les britanniques du Well Grounded.

    Le projet qui s'étend sur 14 mois, couvre les régions du Centre (Yoko et Mbalmayo), de l'Est (Abong Mbang et Lomié) et du Sud (Akom2, Elogbatindi et Ma'an). Selon Rodrigue Ngonzo, le chef de projet, l'une des missions du projet sera de renforcer le rôle des communautés locales et autochtones, à travers l'observation indépendante externe et participative des activités d'exploitation forestière dans les régions visées. Il s'agira également d'assurer l'information et la participation des communautés locales au suivi de la mise en œuvre de l'Apv-Flegt. Car  l'Union européenne a signé il y a quelques années avec le Cameroun, un Accord de partenariat volontaire Flegt, dont le but est de pousser les pays à n'exporter vers l'Europe que du bois dont la coupe a été effectuée de manière licite. Les premiers résultats de cet accord sont déjà visibles avec entre autres, le retrait de licences à de nombreuses exploitations forestières et l'implication de plus en plus significative des populations dans le processus Apv-Flegt.

    Ce nouveau projet porté par l'Ong Foder rentre dans le même sillage en encadrant davantage les populations afin qu'elles soient encore plus actives, notamment en refusant des compromis avec les exploitants forestiers véreux et en les dénonçant. Une attitude également attendue de toute la société civile et de d'administration publique. Il faut rappeler que secteur du bois représente 6% du PIB du Cameroun. Le pays produit 2,3 millions de mètres cubes de bois par an et dont 80% est destiné au marché européen.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0