Mediaterre

Gabon : des investisseurs chinois recyclés à la protection de la biodiversité



  • Les chefs d’entreprises chinoises opérant dans le secteur forestier au Gabon ont pris part du 17 au 18 juin dernier à Libreville, à un atelier de formation sur le processus d’aménagement et de certification des concessions forestières.

    L’objectif principal de cette rencontre visait la  sensibilisation de l’ensemble des opérateurs économiques originaires de l’Empire du Milieu sur les principes de gestion durable des forêts, afin d’éliminer les pratiques illégales qui compromettent la biodiversité floristique et faunique du pays. À terme, il s’agit d’amener ces entreprises à adhérer au réseau de commerce durable des produits forestiers dénommé « The Global Forest and Trade Network », initiative du WWF.

    Durant la cérémonie d’ouverture, le ministre Gabonais de la Forêt, de l’environnement et de la protection des ressources naturelles, Noël Nelson Messone a invité les opérateurs chinois à respecter le cadre juridique en vigueur en matière forestière, notamment en ce qui concerne les normes d’aménagement.  

    Les travaux de ce séminaire organisé à l’initiative des représentations nationales du Fonds mondial pour la nature (WWF-Gabon et WWF-Chine), en partenariat avec les deux administrations forestières, ont porté entre autres sur les modules suivants : la législation forestière, le processus FLEGT/RBUE (Forest Law Enforcement Governance and Trade/Règlementation du Bois dans l’Union européenne), les mécanismes et techniques de l’aménagement, les principes et procédures de certifications définies par la Forest Stewardship Council (FSC), le guide de commerce et d’investissement des produits forestiers d’outre-mer pour les entreprises chinoises, etc.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0