Mediaterre

RD Congo: La coalition nationale de l'éducation dit non face à l'augmentation des imprimés



  • Dans le cadre des travaux de l'évaluation des activités scolaires 2016-2017, la coalition nationale de l'éducation pour tous « CONEPT/RDC » s'est positionnée face à la décision du gouvernement exprimé dans sa lettre N°MINESP/CAB.MIN/0392/2017 du 9 avril 2017 du Ministère de l'enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) relative à la vente du bulletin scolaire 2016-2017, la CONEPT/RDC constate que le prix des imprimé est fixé à 1.000 Fc (francs congolais) la pièce pour l'année qui vient de s'achever alors qu'il coutait 250 Fc, soit une augmentation de 400% par rapport aux années antérieures.

    En effet, face à cet constat amère la CONEPT/RDC note que la fixation à la hausse du prix du bulletin ne participe pas à la mise en œuvre effective de la politique de gratuité et est contraire à l'engagement du gouvernement à supprimer complètement les frais scolaires directs.

    Le ministère de l'EPSP lève, par cette décision, l'option de :

    -      Passer outre les engagements envers les partenaires locaux et la société civile et compromettre ainsi l'atteinte des résultats dans la mise en œuvre de la stratégie sectorielle de l'éducation et de formation qui prévoit de poursuivre et de renforcer la politique de gratuité ;

    -      Aussi de mettre en danger le projet d'amélioration de la qualité de l'éducation « PAQUE » financé par le partenariat mondial pour l'éducation (PME) en ce que, les questions liées à la suspension des frais directs imposés aux flux ascendants sont des mesures attendues par les partenaires avant le démarrage de ce projet.

    CRIS DE LA CONEPT/RDC

    La CONEPT/RDC attire l'attention du gouvernement des ministères ayant pour charge l'enseignement sur ce point que, du fait de l'autorité publique, cette nouvelle pratique contribuera à renforcer la marchandisation de  l'éducation ; Obstruera le droit de l'enfant à l'éducation ; générera des malentendus dans la gestion du partenariat étant donné que les partenaires éducatifs ne sont pas tous d'accord.

    Ainsi, il appel et recommande au Ministère de l'EPSP :

    -      D'honorer les  engagements du gouvernement concernant la prise en charge des imprimés en retirant de la vente des bulletins dans toutes les écoles primaires de la République Démocratique du Congo et de les offrir gratuitement aux élèves de ce niveau d'enseignement conformément aux engagement de l'Etat.

    -      De rassurer  les parents, les élèves et la communauté nationale que le bulletin d'élève n'est pas une marchandise et communiquer en toute transparence le volume des recettes attendues ainsi que la clé de répartition.

    -      De faire ressortir ces recettes dans les budgets de l'Etat

    -      Et de se réserver de toute mesure tendant à multiplier et/ou à augmenter les frais de scolarité en vue de mieux préparer la mise en œuvre de la stratégie sectorielle et des cibles 1 et 2 de l'objectif de développement durable 4. 

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0