RDC: Le complexe scolaire « les Gazelles » forme 300 enseignants



  • Le complexe scolaire les « Gazelles » a organisé une session de formation durant deux semaines à Kinshasa dans la commune de Ngaba, à l’intention des enseignants du primaire et des éducateurs du pré-scolaire (maternelle) sous le thème : « Le plaisir d’apprendre ».

    Au total 300 enseignants et éducatrices ont pus participer à la session du juillet 2017 ; le nombre de participants ont doublé par rapport aux années antérieures et pourtant, cette-fois ci, la formation est payante a précisé Etienne BITULU l’un des formateurs du Complexe Scolaire « Les gazelles ». 

    5.000 Francs congolais, équivalent  de 3 dollars américain, tel est le montant à payé par participant pour bénéficier de la formation. Etienne BITULU précise que ce montant est insignifiant par rapport à la qualité de la formation que bénéficient les participants de cette session. Selon lui, la politique est de motivé les intéressés à s’y mettre, car l’expérience en République Démocratique du Congo, démontre bien que l’apprentissage gratuite pour les adultes, attire moins de personnes, a-t-il conclu.

    Précisons par ailleurs que cette année, cette session de formation a accueilli plus d'enseignants du pré-scolaire que du primaire et du secondaire.

    Les éducateurs du pré-scolaire ont procédé à un échange d’expériences entre eux. Au cour de la session, ils ont accepté chacun d’entrer dans la peau de l’apprenant, une interaction positive qui a permis à chacun de partager son expérience avec son équipe, l’équipe de la « Gazelle » affirme également d’avoir bénéficié des bonnes pratiques venant des autres établissements au cours de la session de formation.

    Signalons par ailleurs que, ces enseignants et éducateurs sociaux viennent de différents établissements (publics, privés et confessionnels) de Kinshasa et des provinces environnantes, ils viennent participer à la session de la manière individuelle et d’autres viennent avec l’autorisation de leurs supérieures, d’autres non.

    Répondant à la question de la presse, celle de savoir si cette session de formation est réglementée par les ministères ayant en charge l’éducation nationale ; Etienne BITULU, enseignant et formateur du groupe « Les gazelles » affirme que Le complexe scolaire organise cette formation avec uniquement l’accord des autorités ecclésiastiques.Cet établissement fait partie des écoles conventionnées protestantes (ECP), plus précisément, la communauté presbytérienne de Kinshasa (CPK), a-t-il conclu.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0