Mediaterre

Saint-Louis : une caravane pour lancer le projet de Gestion intégrée des zones côtières



  • Le projet Gestion intégrée des zones côtières (GIZC) a été officiellement lancé par une caravane et une manifestation publique à la place Pointe-à-Pitre de Guet-Ndar, organisées samedi à Saint-Louis au Nord du Sénégal.

    D'un coût de 2,6 milliards de francs CFA et financé par l'Union européenne (UE), ce projet mis en oeuvre par la Direction de l'environnement et des établissements classés (DEEC), en collaboration avec Enda-Energie et Wetlands International.

    Sa zone cible s'étend de Malika à Joal, Mbour et Saint-Louis, a indiqué Ndèye Fatou Faye d'Enda-Energie, signalant que les activités programmées sont liées essentiellement à la sensibilisation des pêcheurs, des transformatrices et des autres acteurs du littoral sur la nécessité de préserver ce trésor.

    A Saint-Louis, ce projet s'intéressera notamment à la Langue de Barbarie, à l'Hydrobase, aux quartiers des pêcheurs (Guet-Ndar et Gokhou Mbathie), aux communautés rurales de Gandon et du Gandiol ainsi qu'aux services décentralisés de l'Etat.

    %u2018'Nous attendons une implication des populations qui doivent s'approprier ce projet de 17 mois, car il ne sert à rien de développer des projets si les populations s'en détournent'', a déclaré Mme Faye.

    Le projet GIZC va mener des activités et mettre en place des stratégies de gestion des déchets à travers la dynamisation des Groupements d'intérêt économique chargés de ces opérations, a-t-elle signalé insistant sur la possibilité qu'offrent les déchets recyclés.

    Il va aussi favoriser l'intercommunalité entre la ville de Saint-Louis et ses environs pour la restauration de l'écosystème côtier dans la zone du Gandiolais par des activités de reboisement.

    APS

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0