Lettre des Aires Protégées d'Afrique - Février 2017



  • http://www.mediaterre.org/users/fbreuil/images/2016/napa94.jpgLa NAPA n°105 nous parle de conservation durable des AP (au travers d'une analyse de trois financements innovants en Afrique). Elle rappelle aussi nos formations en cours (en présentiel et en ligne) et notamment les deux MOOCs qui sont en cours et que vous pouvez rejoindre : Gestion des AP et Suivi Ecologique. Offres d'emplois également...

    Le numéro 104 de la lettre NAPA

    Edito : Geoffroy MAUVAIS Coordinateur du Papaco

    Petite lettre à un grand homme

    Monsieur Pierre Pfeffer, j’ai appris avec une grande tristesse votre disparition, le 29 décembre dernier.

    Je ne vous avais rencontré que trois fois ; je n’ai donc certainement aucune légitimité à parler de votre parcours exceptionnel. Et pourtant, j’ai l’impression de vous connaître depuis si longtemps… Vos travaux, vos écrits, vos coups de gueule ont accompagné mon chemin dans la conservation.

    Jeune enfant, je vous ai découvert dans l’écran encore tremblotant de la télévision alors que vous essayiez d’apprendre aux hommes la nature, en un temps où cela semblait superflu. « Les animaux du Monde » vulgarisaient l’écologie et nous faisaient découvrir la conservation, un terme en ce temps-là encore presque grossier. Bien peu de scientifiques alors voyaient un sens à cette envie de partager une certaine perception du monde et il fallait être visionnaire pour en mesurer l’importance. Est-ce alors que j’ai contracté le virus de la conservation ? Peut-être bien.

    Je retrouvais aussi régulièrement vos écrits dans le « Courrier  de  la  Nature »,  le  bimensuel  de  la Société Nationale pour la Protection de la Nature (SNPN) en France, aux côtés des inclassables croquis de Robert Hainard. En 1986, alors que j’entrais à l’école vétérinaire, vous vous engagiez vigoureusement pour la sauvegarde des pachydermes en Afrique, dont je ne connaissais rien. De là naîtra la campagne « Amnistie pour les   éléphants » qui a permis de sauver l’espèce du chaos alors que ses effectifs plongeaient dramatiquement. Le classement de l’éléphant en annexe I de la CITES, en 1989, à la Conférence de Lausanne, fut le couronnement de cette campagne, si  dure  et  si  mouvementée.  Mon  sac  à  dos d’étudiant et plus tard ma pochette d’ordinateur ont arboré  fièrement  le  petit  éléphant  gris  sur  fond rouge qui illustrait cette bataille, témoignage parmi d’autres de votre combativité sans faille...

     Télécharger la lettre des Aires Protégées d'Afrique 

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0