Mediaterre
   

Les progrès de l'industrie vers un développement durable



  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE)

    Les progrès de l'industrie vers un développement durable

    Nouveau rapport du PNUE (Programme des Nations Unis pour l'Environnement): « Classe 2006 : Fiches de rapport de l'industrie sur l'environnement et la responsabilité sociétale. »

    New York, 10 mai 2006 - De plus en plus d'entreprises et de groupes industriels fournissent des efforts pour améliorer leur performance environnementale et sociétale. Le défi aujourd'hui est d'accélérer les progrès pour passer à l'économie de cycle de vie, d'effectuer des reporting responsables sur les engagements relatifs à la responsabilité sociétale et de renforcer l'engagement pris par les entreprises et industries pour industrialiser rapidement les pays en voie de développement.

    Selon Monique Barbut, directrice du département Technologie, Industrie et Économie du PNUE, les progrès sont particulièrement évidents en ce qui concerne les questions mondiales clés, notamment sur les changements climatiques et au sein des entreprises de grande envergure qui font face aux critiques des parties prenantes et des institutions publiques.

    Le rapport, publié ces derniers jours coïncide avec la 14ème session de la Commission du Développement Durable (CDD) des Nations Unies à New York. Il fournit une mise à jour des progrès à travers une vingtaine de secteur industriels depuis le Sommet Mondial de 2002 sur le développement durable (SMDD).

    Les fiches de rapport ont été élaborées par 45 industries, entreprises et initiatives- y compris par de nouveaux adhérents au processus comme le secteur de la construction, l'industrie du café, des produits détergents , l'industrie minière, l'industrie du papier, les services postaux, les transports publiques et l'énergie renouvelable- qui se sont portés volontaires pour participer au rapport d'enquête proposé par le PNUE.

    Toujours selon Mme Barbut, quatre ans après le SMDD, même si les chiffres et statistiques ne sont pas toujours disponibles, au moins les nouvelles politiques et technologies ainsi que les nouveaux programmes ont été introduits dans bien des cas. Les premiers pas vers les mesures d'impact de durabilité et de meilleure gestion ont été accomplis. Toutefois, certaines industries restent attachées aux anciens modèles de développement industriel et ne sont pas sur le chemin qui mène à un développement durable. Il reste encore beaucoup à faire.

    Quatre ans auparavant, un rapport du PNUE pour le SMDD avait conclu qu'il existait un écart croissant entre les efforts des entreprises et des industries pour réduire leur impact sur l'environnement et l'état de dégradation avancée de la planète. Cet écart est dû au fait que seul un nombre restreint d'entreprises s'est efforcé de prendre des mesures pour la durabilité, en intégrant activement des facteurs sociaux et environnementaux dans les décisions concernant leurs activités.

    Le dernier rapport publié par le PNUE ces derniers jours montre que bien qu'il est nécessaire d'en faire plus, l'écart entre les paroles et les actes se reserre progressivement. Le véritable défi aujourd'hui consiste en la mise en place de pratiques environnementales par les entreprises de petite taille dans les pays industrialisés ainsi que le renforcement des engagements des entreprises et des industries au sein des marchés émergents.

    Traduction non-officielle (Aurélie LOPEZ, CIRIDD, mai 2006) du communiqué de presse du PNUE du 10/05/06
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0