Mediaterre
   

ONU : Allocution de Son Excellence Hery Martial Rajaonarimampianina Rakotoarimanana, Président de la République de Madagascar



  • M. HERY MARTIAL RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA, Président de Madagascar, a estimé que le thème du débat général, « Priorité à l’être humain: paix et vie décente pour tous sur une planète préservée », fait écho « au sens même de la raison d’être de chaque État » d’assurer le bien-être de son peuple par les « voies et moyens » qui lui sont propres.  Le Président a noté que son pays, au terme d’une longue crise politique aggravée par l’imposition de sanctions internationales et un taux de pauvreté atteignant 92% de la population, a « franchi un cap et atteint une étape qui permet tous les espoirs ».

    Depuis 2016, des investissements et l’octroi d’une aide internationale totalisant 6,4 milliards de dollars ont permis à Madagascar de réinvestir dans des secteurs clefs de son économie, s’est félicité le Président.  Les chantiers se multiplient à travers tout le pays, réduisant la pauvreté des populations les plus vulnérables.  Il a souligné que la création du Conseil de réconciliation nationale a permis au pays de parvenir à une « normalisation institutionnelle » et de faire des progrès en matière de gouvernance, en plus d’apaiser le climat politique.

    En outre, a poursuivi le Président, la mise en œuvre du Plan national de développement a favorisé la mise en place d’infrastructures de base dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de l’énergie et de la pêche, ce qui a permis une « redynamisation » de l’économie et une « réelle valorisation de nos richesses ».  Nous comptons poursuivre dans cette voie en instaurant des zones économiques spéciales dans deux régions, a-t-il poursuivi, ajoutant que des projets de création d’une « ville pilote numérique » et d’accélération de la transition énergétique sont en cours. 

    Par ailleurs, en assumant « haut la main » la présidence des sommets du Marché commun de l'Afrique de l’Est et de l’Afrique australe (COMESA) et de l’Organisation internationale de la Francophonie, Madagascar a montré qu’il « peut jouer sa partition sur l’échiquier mondial », selon le Président. 

    Dans le contexte des objectifs de développement durable, Madagascar a élaboré un plan sectoriel de l’éducation et réalisé des investissements importants dans un système de santé « réduit à néant pendant les années sous sanctions ».  Le Président s’est aussi réjoui de la mise en place d’un système de surveillance épidémiologique électronique, ajoutant que son gouvernement envisage la création d’une couverture de santé universelle. 

    Madagascar a également investi dans son industrie touristique afin de créer des emplois et préserver sa biodiversité « unique et inestimable », a ajouté le Président, soulignant à cet égard l’importance d’assurer une gestion responsable des ressources naturelles et de lutter contre les changements climatiques. 

    Concluant son intervention, le Président malgache a déclaré que l’Assemblée générale dispose des outils nécessaires pour relever les défis mondiaux relatifs à pérennisation de la paix, de la sécurité et de la réduction des inégalités.  Il s’agit maintenant de les renforcer, a-t-il conclu, en mettant l’accent sur la prévention et en mettant en place un « nouveau modèle » de développement durable répondant aux préoccupations et attentes des peuples.

    [agonu72]


    Résumé de la déclaration
    Télécharger la déclaration
    Lire aussi : Madagascar salue les milliards de dollars d'investissements étrangers pour son développement

    Source : ONU

    Photo : ONU

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0