Mediaterre

La COMIFAC évalue le fil conducteur de son plan de convergence



  • Organe en charge de l’orientation, de l’harmonisation et du suivie des politiques forestières en Afrique Centrale, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a organisé  du 01er au 04 mars 2021 à l’hôtel résidence la Falaise d’Akwa à Douala, un atelier sous régional de validation du plan d’opérations 2021-2025 du plan de convergence sous-régional et de restitution des premières conclusions à mi-parcours du plan susmentionné.

    Ce rendez-vous de réflexion et d’échanges portant sur  le document suscité, auquel a pris part le Ministre des Forêts et de la Faune, par ailleurs Président en exercice de la COMIFAC, Jules Doret NDONGO, avait pour but d’évaluer et de peaufiner les principaux axes contenus dans le plan d’opérations 2021-2025 du plan de convergence de la COMIFAC. Concrètement les participants ont examiné le niveau de réalisation des actions menées à mi-parcours (2021-2025) de la mise en exécution du plan cité plus haut. Cette rencontre a également permis d’évaluer les performances dudit plan et de répertorier les difficultés rencontrées par les différentes parties prenantes et acteurs engagés dans sa réalisation ; la finalité étant d’aboutir à des recommandations  qui permettront d’améliorer si nécessaire la mise en œuvre de ce plan pour sa période restante de mise en application.

    Pour la circonstance, un panel d’experts mobilisés par le Secrétariat exécutif du COMIFAC et recrutés au sein de nombreuses institutions dont les Ministères en charge des forêts et de l’environnement, les organisations sous-régionales et internationales… ont apporté leur expertise en vue de la validation du Plan d’opérations (2021-2025) du plan de convergence et d’apporter des orientations aux premières conclusions de l’évaluation à mi-parcours dudit plan. Pour un déroulement efficient des travaux auxquels ont pris part les experts susmentionnés, le secrétariat exécutif de la COMIFAC, modérateur des travaux, a opté pour une méthodologie qui s’articulait autour des présentations en plénières et des consultations en groupes suivis de la restitution en plénière et la validation.  

    Document stratégique…

    D’après Martial Nkolo, directeur du programme « Gestion durable des forêts dans le bassin du Congo », le plan de convergence de la COMIFAC est « un document d’une portée stratégique traduisant la vision commune des Etats sur le développement durable de leurs écosystèmes forestiers ». Il constitue pour cela « le cadre global des interventions prioritaires à mener aux niveaux national et sous-régional pour atteindre des objectifs convergents énoncés dans la déclaration de Yaoundé sur les forêts » renseigne-t-il. Il est mis en œuvre par le biais d’un plan d’opérations adopté pour une période de dix ans. Ce plan en question a été adopté en février 2005 à Brazzaville au Congo lors du deuxième Sommet des Chefs d’Etats de la Sous-région sur les forêts. Il a été révisé et approuvé en juillet 2014 par le conseil des Ministres de la COMIFAC pour la période allant de 2015 à 2025. Cinq ans après sa mise en exécution, il était donc indispensable d’en faire un examen et de formuler de nouvelles orientations pour la réalisation efficace de la prochaine quinquennale (2021-2025) ; d’où le fondement de « L’atelier sous-régional de validation du Plan d’opérations 2021-2025 du plan de convergence et de restitution des premières conclusions de l’évaluation à mi-parcours dudit plan» qui s’est tenu dans le strict respect des mesures barrières.  

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0