Mediaterre
   

L'Union européenne booste l'emploi vert au Ghana



  • « Boosting green employment and enterprise opportunities in Ghana » (GrEEn), est un projet de 20,6 millions d’euros qui vise à créer 5000 emplois  verts au centre et à l’ouest du Ghana. 

    Ces régions, respectivement l’Ashanti et la Western, sont des régions de départ, de transit et de retour pour les migrants. Le projet s’élève à  20, 6 millions d’euros, soutenu par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique (EUTF), en partenariat avec d’autres organismes, l’Organisation néerlandaise de développement (SNV)   et le Fonds d’équipement des Nations unies (UNCDF). L’initiative est déployée sur quatre ans. 

    L’idée est de s’attaquer directement aux racines des causes la migration irrégulière à travers le développement économique local vert et climat-résilient. 

    Par exemple dans les domaines du recyclage des plastiques, de la fabrication et distribution de fourneaux de cuisine propres ou encore l’horticulture organique, la production de compost ou l’assainissement. Les femmes , les enfants et les migrants sur le retour, ainsi que les PME pourront profiter de subventions et d’aides, en collaboration avec les collectivités. 

    Le programme vise aussi à développer le développement des compétences des bénéficiaires des deux régions sélectionnées. 

    « La migration doit être un choix, non une nécessité », a déclaré Diana Acconcia, ambassadrice de l’Union européenne au Ghana. « Grâce au projet GrEEn qui améliore les conditions de vie et l’économie verte et circulaire, beaucoup de jeunes auront le choix ». 

    (photo UNCDP, SNV)

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0