Mediaterre
   

Clap de fin sur les ventes aux enchères de cornes de rhinocéros



  • Clap de fin sur les ventes aux enchères de cornes de rhinocéros très controversées. Sotheby's est devenue la dernière maison de vente aux enchères d'envergure mondiale a mettre un terme, sous une forte pression de l'opinion internationale attérée et des acteurs révoltés de la défense animale, à un commerce certes des plus rentables avec des sommes astronomiques (pas moins de 60 000 dollars soit 53 000 euros le kilo de corne) mais des plus discutables sur le plan éthique. 3 lots de cornes de rhinocéros, dont la vente était programmée en cette fin de mois à Hong Kong, a de ce fait été annulée. Sotheby's s'aligne ainsi sur la politique d'abandon systématique d'un business réputé pour sa cruauté tout comme l'avaient fait ses rivales Bonhams et Christie's très récemment.

    Même si l'on compte 5 espèces de rhinocéros (3 en Asie et 2 en Afrique), c'est l'Afrique du Sud à elle seule qui concentre 80% de tous les individus du second mammifère terrestre par son envergure après l'éléphant. Dans ce pays, les efforts conjugués ont commencé à porter leurs fruits bénéfiques avec une population de rhinocéros blancs qui connaît une augmentation notable depuis quelques années tandis que le rhinocéros noir voit la menace de l'extinction, frôlée de près, s'éloigner de plus en plus. Si les autorités locales sont équipées et coordonnées pour enrayer un braconnage devenu quasi-professionnel, ce dernier reste cependant d'une effarante actualité avec plus de 7 000 rhinocéros tués en l'espace d'une dizaine d'années même dans des réserves ou parcs surveillés jour et nuit.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0