Mediaterre

Nouveau-Brunswick : Les Laboratoires nucléaires canadiens et Énergie Nouveau-Brunswick conviennent de collaborer à l'avancement des petits réacteurs modulaires



  • Les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) et Énergie Nouveau-Brunswick (Énergie NB) ont finalisé un protocole d’entente établissant des plans pour poursuivre les possibilités de collaboration dans la recherche nucléaire, y compris le développement de la technologie des petits réacteurs modulaires (PRM) dans la province.

    « Le protocole d’entente décrit un certain nombre de domaines d’intérêt, en mettant l’accent sur la démonstration et l’amélioration des performances techniques, de la sûreté et de l’efficacité des réacteurs rapides refroidis au sodium et des technologies des réacteurs à sel fondu, qui sont actuellement tous deux proposés pour siéger au campus de Point Lepreau d’Énergie NB. Ensemble, les deux organisations examineront des domaines qui présentent un intérêt commun dans l’ensemble de l’industrie des PRM, telles que l’assise et l’autorisation des réacteurs, le développement et la qualification avancés du combustible, la performance des matériaux et la corrosion ».

    Selon Mark Lesinski, président et chef de la direction des Laboratoires nucléaires canadiens, « cet accord relie officiellement les LNC au groupe de recherche croissant des services publics, des universités et de la recherche universitaire et des fournisseurs de petits réacteurs modulaires au Nouveau-Brunswick. L’élan derrière la technologie PRM continue de se développer dans tout le pays, et des accords de collaboration comme celui-ci permettent de partager les connaissances, les installations et d’autres ressources alors que les deux institutions vont travailler ensemble pour faire avancer cette technologie vers le déploiement. »

    Les LNC offrent des options uniques au Canada, comme un campus nucléaire autorisé et des installations de recherche nucléaire. Cette entente de collaboration permet aux chercheurs et aux ingénieurs de la grappe nucléaire en pleine croissance du Nouveau-Brunswick d’accéder aux installations et aux capacités spécialisées des LNC, en particulier pour soutenir l’irradiation du combustible et la manipulation des matières actives. Parallèlement, les LNC bénéficieront du partage des connaissances et des programmes universitaires en place dans la province, ainsi que du travail multidisciplinaire offert au Centre de recherche sur l’énergie nucléaire de l’Université du Nouveau-Brunswick.

    Le protocole d’entente traite également des plans d’échange de personnel scientifique et technique, de services de conseil et de partage des connaissances.

    Selon Brett Plummer, vice-président nucléaire et chef de la direction nucléaire d’Énergie NB, « Énergie NB et les LNC collaborent depuis longtemps. Ce protocole d’entente renforce cette relation de longue date et met en évidence le type de collaboration nécessaire pour mettre sur le marché une nouvelle technologie de réacteur de pointe. »

    Les LNC et Énergie NB travaillent activement au déploiement de PRM. En tant que source d’énergie à faible émission de carbone, les PRM sont plus largement considérés comme une technologie idéale pour aider à réduire la dépendance à l’égard de la production de combustibles fossiles.

    Sources : Acadie Nouvelles, Les Laboratoires nucléaires canadiens

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0