Mediaterre
   

La Martinique souhaite enrayer la prolifération d'algues sargasses



  • Le Conseil Général de la Martinique réclame de l’Etat français la mise en œuvre massive de moyens tant logistiques qu’humains pour enrayer la prolifération des algues sargasses sur les côtes de l’île.

    Il mentionne spécifiquement des filets anti-pollution et des barges avaleuses d’algues.

    Réuni en assemblée plénière le jeudi 9 octobre 2014, le Conseil Général de la Martinique a adopté à l’unanimité une motion sollicitant du gouvernement français le classement de la Martinique en état de catastrophe naturelle.

    Les élus dénoncent « l’ampleur grandissante du phénomène et ses répercussions sur la santé et les biens des personnes ainsi que sur les activités scolaires, économiques et touristiques.

    Des écoles ont été fermées suite aux malaises de plusieurs élèves et à l’exercice du droit de retrait des enseignants.

    Les algues  sargasses proviennent de la haute mer où elles vivent. Emportées par des courants marins elles viennent échouent sur les côtes martiniquaises où elles meurent, créant des risques sanitaires majeurs. 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0