Mediaterre
   

Perspectives sur le renforcement des coalitions régionales pour faire face au changement climatique



  • Perspectives sur le renforcement des coalitions régionales pour faire face au changement climatique

    A l'occasion de la 29e Réunion Inter-session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM, une conférence débat ciblant les médias et les sociétés civiles d’Haïti et de la CARICOM sera organisée a Plaza Hotel, Port au Prince, Haïti le 27 Février 2018 de 3 a 4h PM autour du Thème: Comment Combler les fossés de l'ambition du Programme de travail de l’Accord de Paris? Perspectives sur le renforcement des coalitions régionales pour faire face au changement climatique.

    L'Accord de Paris a marqué une étape importante dans les efforts mondiaux visant à limiter les effets dévastateurs des changements climatiques. Depuis son entrée en vigueur en 2016, les Parties se sont attelées à l'achèvement du Programme de Travail de l'Accord de Paris adopté en décembre 2018 à la 24e Conférence des Parties. Le PTAP établit le cadre de mise en œuvre de l'Accord de Paris et contribuera, dans une très large mesure, à sa réussite.

    Les actions annoncées par les Parties (contributions déterminées au niveau national) ont placé le monde sur la voie d'une augmentation de températures moyennes de 3 ou 4 degrés Celsius. C'est loin de l'objectif de l'Accord de Paris de maintenir l'augmentation de la température moyenne mondiale à moins de 2 degrés Celsius et de poursuivre les efforts pour limiter son augmentation à 1,5 degré Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. Ce serait également catastrophique pour les pays de la région des Caraïbes qui subissent déjà les effets néfastes du changement climatique avec une augmentation moyenne de températures mondiales de 1 degré Celsius.

    Une coordination régionale et un plaidoyer renforcé sont nécessaires pour approfondir la compréhension du changement climatique et ses impacts sur la région caribéenne, et de promouvoir une action plus ambitieuse susceptible d’atténuer les impacts du changement climatique au niveau mondial.

    La région des Caraïbes a d’excellentes occasions durant 2018 pour s'engager politiquement sur ces questions, notamment en apportant des contributions régionales au Dialogue Talanoa[1]. Le Dialogue Talanoa est un processus qui, selon la CARICOM et l'AOSIS (Alliance des Petits Etats Insulaires), devrait aboutir à une augmentation de l'ambition des contributions déterminées des Parties au niveau national.

    Ce panel réunira des représentants du gouvernement, des institutions régionales, de la communauté scientifique et de la société civile pour discuter de la façon dont la sous-région de la CARICOM pourrait renforcer sa voix dans le processus de négociations mondiales en faveur des actions climatiques plus ambitieuses. Le panel discutera aussi des stratégies pour renforcer la coordination régionale entre les secteurs, et positionner la région de manière à profiter pleinement des opportunités de représentation, notamment par une participation accrue de la société civile aux discussions sur le changement climatique.

     

    l’Ambassadeur Peterson Noël a rappelé qu’ au cours de cet événement qui réunira 15 Etats membres, 3 membres associés et quelques pays observateurs, plusieurs points seront débattus :

    • la Gestion des désastres ;
    • l’ augmentation de la prime d’assurance pour les pays victimes de désastres naturels, ce qui est une plaidoirie du Président de la République, S.E.M. Jovenel Moïse au sein de l’organisation ;
    • le changement climatique ;
    • la sécurité au niveau de la Caraïbe ;
    • le CSME (Caricom Single Market and Economy) ;
    • le problème de la communication au niveau de la Caraïbe / Transport aérien et maritime ;
    • le tourisme au niveau de la Caraïbe
    • le débat pour adopter la langue française comme langue officielle de la CARICOM.

    Une intégration plus dynamique d’ Haïti au sein du marché de la CARICOM nécessite inévitablement le renforcement de notre capacité de production et le respect des normes d’exportation, ce qui rejoint la politique de l’Administration Moïse et du Gouvernement Lafontant en matière d’économie et de commerce extérieur en vue de mieux positionner le pays sur le marché international.

     

    Le résumé de la table ronde contribuera aux discussions régionales en cours sur la coordination et le leadership de la CARICOM sur la question de la lutte contre les changements climatiques.

     

    Modérateur : Jean-Claude Louis, Panos Caraïbes

     

    Les Panelistes

     

    • L'honorable Pierre Simon GEORGES, ministre de l'Environnement d'Haïti (à confirmer) - Les changements climatiques en Haïti et le rôle d'une coalition régionale - 10 minutes

    • L'honorable SénateurMaxine PO Mc Clean, ministre des Affaires étrangères de la Barbade (à confirmer) - Les changements climatiques à la Barbade et le rôle d'une coalition régionale - 10 minutes

    • Dr Adelle Thomas, associée principale de recherche pour les Caraïbes, ClimateAnalytics - Impacts du changement climatique et l'importance de 1.5C pour les Caraïbes - 10 minutes

    • Représentant du Secrétariat de la CARICOM (à confirmer) - Mise à jour sur les initiatives régionales et le financement de l'action climatique - 10 minutes

    • Christin Calixte, Plateforme de la société civile haïtienne sur le changement climatique (PSC-CC)- L'action climatique de la société civile en Haïti: défis et réussites et le rôle possible d'une coalition régionale - 10 minutes

    • Dr James Fletcher, ancien ministre du développement durable de Sainte-Lucie - L'expérience régionale dans les négociations sur les changements climatiques - 10 minutes

    • Dr Michèle Pierre-Louis, Président de la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) et ancien Premier Ministre d'Haïti (à confirmer) - L'importance des voix des pays en développement dans les processus mondiaux - 10 minutes

     

     

     

     

     

    Pour Plus d’informations contactez: RueannaHaynes, ClimateAnalyticsrueanna.haynes@climateanalytics.org; et Jean-Claude Louis, Panos Caribbeanjclouis@panoscaribbean.org

     

    1-Source :

    https://www.communication.gouv.ht/2018/02/haiti-est-prete-a-recevoir-la-29e-reunion-inter-session-de-la-conference-des-chefs-detat-et-de-gouvernement-de-la-caricom/

     

     

     

    [1]https://talanoadialogue.com/

    Talanoa est un concept insulaire répandu dans tout l'archipel du Pacifique Sud. Il désigne un dialogue inclusif et transparent basé sur un processus de partage d'histoires, de construction d'empathie et de prise de décisions pour le bien collectif et repose sur la mise en commun des idées, les compétences et l'expérience de tous les participants. Le processus caribéen s'inspirera de ce concept.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0