Mediaterre
   

Nuru, l'appli intelligente de WAVE pour une surveillance participative des maladies virales du manioc au Cameroun



  • L’application (à installer dans le smartphone du potentiel utilisateur) a été présentée aux acteurs de la filière manioc au cours de l’atelier sur la surveillance participative des maladies virales du manioc au Cameroun, présidé par le directeur général de l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD), le Dr. Noé Woin, le 22 juin 2022 à Yaoundé. Dans le cadre du programme WAVE (Central and West African Virus Epidemiology).

    D’après le chef de laboratoire biotechnologie à l’IRAD et par ailleurs directeur-pays WAVE Cameroun, le Dr. Oumar Doungous, "la surveillance épidémiologique envisagée sera axée sur les diagnostics réguliers des maladies virales du manioc" telles que la maladie de la mosaïque du manioc (CMD), la maladie de la striure brune du manioc (CBSD), l’anthracnose, la cercosporiose et le feu bactérien, à l’aide de Nuru  (qui fait partie de l’appli PlantVillage).

    Pour ce faire, les acteurs de la filière manioc (agents de vulgarisation/encadreurs agricoles, fournisseurs de matériel végétal et producteurs) seront formés à l’utilisation de cette application intelligente. À la fin des formations, des smartphones dotés de l’application Nuru seront remis aux futurs formateurs, dans la limite du nombre prévu

    Pratiquement, selon les chercheurs de l’IRAD, l’utilisateur prend à travers l’application des images de champ. Et après analyse en temps réel, l’application ressort le résultat par audio (message vocal).

    L’équipe de chercheurs du programme WAVE rassure que Nuru est capable de déterminer la présence des symptômes de la maladie, de montrer les symptômes de la maladie dépistée sur la feuille et de donner des conseils sur la gestion et le contrôle de ladite maladie.

    Au demeurant, la surveillance participative ici en question a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la productivité du manioc au Cameroun de façon durable, à travers une surveillance épidémiologique des champs de manioc et la protection contre les maladies virales.

    Bon à savoir, cette appli innovante est depuis quelques années utilisée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis) pour la lutte contre la chenille légionnaire d’automne. Et le programme WAVE est financé par la Fondation Bill & Melinda Gates et le Foreign, Commonwealth & Development Office (FCDO).

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0